Fawzia Koofi fuit Kaboul détenue par les talibans et évacue au Qatar

« J’avais peur d’être opprimé, de rester en résidence surveillée, pas que ces gens me tuent », a ajouté Koofi. « Je n’ai jamais voulu partir. … Partir dans une situation où vous pensez que des milliers, peut-être des millions de personnes, sont désespérées et sans espoir … quitter ces personnes, émotionnellement, je me sentais tellement inapproprié.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments