Skip to content

(Reuters) – Les championnats de Wimbledon ont été annulés pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, mercredi, alors que la pandémie de coronavirus a frappé un autre événement sportif majeur du calendrier pour effacer toute la saison de tennis.

Voici quelques-unes des réactions au Grand Chelem – initialement prévu du 29 juin au 12 juillet – annulé pour la première fois en 75 ans.

Roger Federer, record huit fois champion de simple de Wimbledon masculin:

«Dévasté», a écrit le Suisse sur Twitter, ajoutant que «la santé et la famille» sont venues en premier.

Serena Williams, 23 fois championne du Grand Chelem:

"Je suis secoué", a écrit l'Américain sur Twitter.

Boris Becker, ancien champion et expert du tennis Eurosport:

"Le problème est la surface, vous n'avez que les mois d'été pour vous préparer et finalement jouer sur les meilleurs terrains en gazon, ce qui est généralement le cas à Queen’s et Wimbledon.

«Mais pour ce faire, les courts en gazon nécessitent beaucoup plus de temps de préparation que toute autre surface. Vous pouvez jouer à l'Open de France ou à l'US Open plus tard … même en octobre peut-être. Mais sur l'herbe, vous ne pouvez jouer que pendant les mois d'été. »

Billie Jean King, 12 fois championne du Grand Chelem en simple:

"Je comprends parfaitement et soutiens la décision du comité et il est essentiel que nous restions concentrés sur les personnes les plus touchées par cette pandémie", a-t-elle écrit sur Twitter.

"J'ai la chance d'aller à Wimbledon chaque année depuis 1961 et je vais certainement manquer cette année."

Simona Halep, championne féminine de simple de Wimbledon 2019:

«C'est tellement triste d'apprendre que Wimbledon n'aura pas lieu cette année. La finale de l’année dernière sera pour toujours l’un des plus beaux jours de ma vie!

"Mais nous traversons quelque chose de plus grand que le tennis et Wimbledon sera de retour! Et cela signifie que j'ai encore plus de temps à attendre pour défendre mon titre. »

Petra Kvitova, double championne féminine de Wimbledon en simple:

"Certainement difficile à prendre … Non seulement c'est un tournoi spécial pour moi, mais c'est un tournoi qui fait partie de l'histoire depuis si longtemps qu'il laissera un gros trou dans le calendrier.

«Il me manquera de jouer sur la belle herbe et de porter mes blancs, mais bien sûr, nous savons qu'il sera de retour mieux que jamais l'année prochaine. Et peut-être que nous l'apprécierons tous encore plus! »

Angelique Kerber, championne féminine de simple de Wimbledon 2018:

«Il va sans dire que je suis très désolé que l’annulation de la saison sur gazon signifie également que je ne pourrai pas jouer devant mon public à Bad Homburg et Berlin.

"C'est décevant pour moi mais aussi pour tous ceux qui mettent tout leur cœur dans ces événements et pour les fans qui aiment notre sport et nous soutiennent les joueurs toute l'année."

Marion Bartoli, ancienne championne féminine:

"Cela fait très mal d'entendre que Wimbledon est annulé cette année", a-t-elle écrit sur Twitter.

«Bien sûr, il a une place très spéciale dans mon cœur, mais pas seulement dans le mien, au cœur de millions de fans de tennis à travers le monde, chez tous les joueurs qui, au fil des décennies, ont marché sur ces courts immaculés.

"Je sais que Wimbledon sera de retour l'année prochaine encore plus fort et nous l'apprécierons encore plus!"

Kevin Anderson, finaliste 2018:

«J'ai toujours eu tellement de bons souvenirs à Wimbledon. La saison de gazon sera certainement manquée, mais la chose la plus importante pour nous maintenant est de rester en bonne santé et en sécurité à la maison. »

Coco Gauff, le plus jeune joueur à se qualifier pour Wimbledon à l'ère professionnelle:

«Je vais manquer de jouer à Wimbledon cette année. Restez en sécurité tout le monde, aimez-vous les gars », a-t-elle écrit sur Twitter.

(Cette histoire corrige la faute de frappe dans la citation de Serena.)

Compilé par Rohith Nair et Arvind Sriram à Bengaluru; Montage par Ken Ferris

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.