Skip to content
Facebook déclare avoir supprimé plusieurs comptes des EAU, du Nigeria, de l'Egypte et de l'Indonésie

PHOTO DE DOSSIER: De petites figurines apparaissent devant le logo Facebook dans cette illustration, le 8 avril 2019. REUTERS / Dado Ruvic / Illustration / File Photo

(Reuters) – Facebook Inc a supprimé plusieurs pages, groupes et comptes sur ses plateformes des Émirats arabes unis, de l'Égypte, du Nigéria et de l'Indonésie, invoquant un «comportement inauthentique coordonné».

Un total de 280 comptes Facebook, 149 pages et 43 groupes, et 121 comptes Instagram ont été supprimés, a annoncé jeudi la plate-forme de médias sociaux bit.ly/2LJypCf.

Facebook, qui possède les rivaux de l’époque Instagram et WhatsApp, a déclaré que les comptes étaient consacrés à la diffusion de contenu sur des sujets tels que l’activité des EAU au Yémen, l’accord nucléaire iranien et les critiques du Qatar, de la Turquie et de l’Iran.

Le géant des médias sociaux a récemment pris des mesures sévères contre de tels comptes après avoir été critiqué ces dernières années pour s'être auto-admis dans le développement d'outils de lutte contre le contenu extrémiste et les opérations de propagande.

Plus tôt cette année, il a retiré des comptes d'Irak, d'Ukraine, de Chine, de Russie, d'Arabie saoudite, d'Iran, de Thaïlande, du Honduras et d'Israël.

Facebook tente de prévenir les abus en ligne et la propagation de la désinformation, y compris lors de campagnes électorales politiques.

Reportage de Mekhla Raina et Kanishka Raj Singh à Bengaluru; Édité par Subhranshu Sahu

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *