Exclusivité ADN ! Aayush Sharma parle de Salman Khan le beau-frère contre la superstar sur les plateaux ‘Antim’

L’acteur Aayush Sharma, qui sera vu en train d’essayer le rôle d’un gangster redouté Rahuliyaa dans sa deuxième sortie ‘Antim: The Final Truth’, dans une conversation en roue libre avec DNA, a parlé de jouer dans un film aux côtés de la superstar Salman Khan qui se trouve également à être son beau-frère.

Jouer le méchant dans ‘Antim’

S’adressant à DNA pour savoir si jouer un antagoniste dans son deuxième film était un risque à prendre, Aayush Sharm a déclaré: « En effet. Je pense, voyez quand vous pensez du point de vue d’un acteur lorsque vous êtes dans le film où Salman Khan qui est un une énorme star est là, vous savez qu’il va y avoir une expansion du public. C’est une plate-forme de rêve pour tout acteur.  » Il a ajouté : « Ce n’est pas important pour moi d’être un protagoniste dans tous les films et d’avoir une croissance d’audience limitée. Si je peux avoir cette énorme audience en tant qu’antagoniste, les gens pourront voir mon travail, grâce à sa présence. »

La pression d’être dans un film de Salman Khan

Parlant de la pression d’être dans un Salman Khan compte tenu de son énorme fan qui suit et des attentes croissantes de ses films, Aayush a déclaré: « Il n’y a pas de pression. Même lorsque nous avons commencé le voyage d’Antim, nous savions que c’était un film très différent. C’est un contraste frappant avec ce que Salman Bhai a fait dans ses films précédents. Ce film n’est pas à une échelle plus grande que nature. Nous ne pouvions pas ajouter de la grandeur à ce film, car au moment où nous ferions cela, nous perdrions l’essence du histoire et les personnages. Nous savions qu’à ce stade, nous voulons que les gens viennent voir un nouveau Salman Bhai et voient un nouveau moi différent. Plus important encore, même pour les fans de Salman Bhai, ce sera un régal à regarder. À la fin, il fait quelque chose de différent. Il n’est pas Chulbul Pandey de Dabangg, il n’est pas Radhe, c’est Rajveer, ce qui est différent de tous les films policiers qu’il a fait.

Tournage de séquences d’action avec la superstar Salman Khan

Faisant la lumière sur les séquences d’action de tournage avec Salman Khan, Aayush a déclaré à DNA: « Salman bhai pense que jusqu’à ce que l’antagoniste ne soit pas le grand personnage, ce n’est pas amusant dans les séquences de combat. Il y a eu une discussion de trois jours sur le point culminant de la séquence d’action sera comme. J’étais très nerveux dans la journée. Je me souviens de ne pas avoir dormi la nuit parce que je dois enlever ma chemise. Et j’ai pensé « ce sera la plus grande opportunité de faire une photo du corps avec l’homme qui a inventé le culturisme à Bollywood’. Et je me dis, c’est comme quelque chose de différent. C’était un rêve de faire ces séquences avec lui. « 

Expliquant à quel point il était nerveux lorsqu’il a appris qu’il allait jouer aux côtés de Salman Khan, Aayush a déclaré: « Au début, j’ai juste eu peur. Je n’ai jamais pensé que je serais dans un film avec lui. Et me voici dans le deuxième film, je suis l’opposé d’une superstar. Je ne savais pas comment je pourrais jouer devant lui, ou je pourrais le faire ou pas. C’est un rêve devenu réalité de travailler avec lui. Il a ajouté: « Mais j’espérais aussi ne pas le laisser tomber ou que les gens ne remettent pas en question son jugement de m’avoir emmené dans ce film. C’était ma plus grande réserve. »

Aayush a ajouté: « Je me souviens, à ce moment-là, j’avais des réserves que je ne pense pas pouvoir tenir. Je n’ai rien prouvé en tant qu’acteur et maintenant je suis face à vous (Salman Khan) et Je ne sais pas comment faire ça. Et j’espère que les gens ne remettent pas en question votre jugement de m’avoir emmené dans ce film. Et il était vraiment gentil à ce moment-là. Il m’a dit que vous deviez faire ce film, et Je crois en toi. Il a dit « Je te fais confiance et tu dois le faire parce que si tu as besoin d’attraper des globes oculaires, tu dois le faire avec ton propre travail ». Alors, je suis juste reconnaissant aujourd’hui. J’étais très inquiet et effrayé mais maintenant, je suis très reconnaissant que cette opportunité se présente à moi. »

Salman Khan le beau-frère contre la superstar sur les plateaux

Parlant de la différence de Salman Khan en tant que beau-frère et co-vedette sur les plateaux, Aayush a déclaré: « Il est juste très professionnel sur le plateau. À la maison, il y a beaucoup de confort, il n’y a pas de stress au travail, donc nous discutons de tout sous le soleil. C’est quelqu’un qui est toujours là. C’est toujours une expérience d’apprentissage quand il est là. Mais, au début, c’était très professionnel. « 

Partageant une anecdote, Aayush a développé davantage et a déclaré: « Je me souviens de ma première fois lorsque je suis allé sur les plateaux de ‘Bajrangi Bhaijaan’ en tant qu’assistant, la première leçon qu’il m’a donnée était que vous devez aller voir chaque technicien et acteur sur le préparez-vous et présentez-vous comme le nouvel assistant réalisateur, mais ne dites pas que vous m’êtes apparenté. Il a dit que vous deviez y aller et travailler comme un assistant réalisateur normal. Je pense que, depuis lors, il l’a gardé comme ça, qu’une fois que vous êtes sur le plateau, il faut être très professionnel. »

Salman Khan et Aayush Sharma, vedette d’Antim : The Final Truth, sortiront au cinéma le 26 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *