Skip to content
Exclusif: le capitaine du transporteur américain renvoyé sera réaffecté pendant l'enquête – Le secrétaire par intérim de la Marine

PHOTO DE DOSSIER: Le capitaine Brett Crozier s'adresse à l'équipage pour la première fois en tant que commandant du porte-avions USS Theodore Roosevelt lors d'une cérémonie de passation de commandement sur le pont d'envol du navire à San Diego, Californie, États-Unis, le 1er novembre 2019. US Navy / Mass Spécialiste des communications 3e classe Sean Lynch / Document à distribuer via REUTERS

WASHINGTON (Reuters) – Le commandant congédié d'un porte-avions américain qui a subi une épidémie de coronavirus ne sera pas expulsé de la Marine mais plutôt réaffecté, a déclaré vendredi à Reuters le secrétaire par intérim de la Marine américaine Thomas Modly, ajoutant qu'une enquête déterminerait s'il devait faire face à des mesures disciplinaires.

Dans une interview, Modly a déclaré que la sonde se pencherait sur les communications et la chaîne de commandement après que le capitaine Brett Crozier a été relevé de son commandement pour avoir partagé une lettre cinglante concernant l'éclosion du virus sur l'USS Theodore Roosevelt trop largement, lui permettant effectivement de être divulgué aux médias.

"Il va être réaffecté, il n'est pas expulsé de la Marine", a déclaré Modly.

Reportage par Idrees Ali et Phil Stewart; Montage par Paul Simao

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.