Examen du «  profil  »: partage d’écran avec des extrémistes

Le thriller peu profond «Profile» raconte l’histoire d’Amy (Valene Kane), une journaliste britannique ambitieuse qui a pour mission de dénoncer un réseau de recrutement de l’État islamique qui cible les femmes européennes. Elle crée une fausse identité avec un profil Facebook correspondant et attire l’attention de Bilel (Shazad Latif), un recruteur né à Londres. Sous couverture, Amy commence à flirter avec Bilel, suggérant qu’elle est prête à se rendre en Syrie. Son enquête est dangereuse, mais le risque se joue entièrement en ligne. C’est un matériau provocateur, mais malheureusement, «Profile» s’intéresse plus aux gadgets qu’à l’analyse.

«Profile» a été réalisé par Timur Bekmambetov, qui était auparavant producteur des cyber-thrillers «Unfriended» et «Searching». Tout comme ces films précédents, «Profil» est défini sur un seul écran d’ordinateur. L’écran clignote furieusement entre les fenêtres du bureau, échangeant entre les appels Skype d’Amy avec Bilel et les messages texte de son éditeur et de ses amis de plus en plus inquiets. La frénésie numérique est engageante, même si elle n’a pas la nouveauté des expériences antérieures de partage d’écran cinématographique.

L’histoire sensationnalisée du film est plus gênante, adaptée du livre «Dans la peau d’un djihadiste». Malgré ce matériel de référence non fictif, le film présente une vision simpliste et éculée de ce qui motive l’extrémisme. Bilel se révèle être un manipulateur attrayant qui se définit davantage par le machisme que par toutes les passions idéologiques. Les interactions entre Bilel et Amy prennent la forme d’une séduction mutuelle. Mais le film n’examine pas la politique ou la psychologie de l’enquête secrète d’Amy et, par conséquent, son histoire se sent insuffisante, ne vaut ni son risque ni le temps du public.

Profil
Classé R pour le langage, la violence et les références à la sexualité. Durée: 1 heure 45 minutes. Dans les théâtres. Veuillez consulter Les lignes directrices décrit par les Centers for Disease Control and Prevention avant de regarder des films dans les cinémas.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments