Sports

Euro 2024 : moqueries des fans, arrivée tardive et ciblée par les lasers mais la Belgique se qualifie pour les huitièmes de finale

La Belgique a assuré sa place pour les huitièmes de finale de l’Euro 2024, mais il y a eu peu de célébrations et aucune adulation à temps plein à Stuttgart.

Au lieu de cela, le capitaine Kevin de Bruyne a éloigné ses coéquipiers des supporters qui se moquaient bruyamment, exprimant leur frustration face au match nul et vierge contre l’Ukraine.

Quelques minutes plus tôt, le milieu de terrain avait joué un corner court, l’avait gardé près du drapeau et n’avait pas tenté de marquer sur coup franc. Il a finalement été retransmis au gardien Koen Casteels et a été hué par le soutien belge.

« Il reste une minute à jouer, donc vous ne voulez prendre aucun risque », a déclaré De Bruyne.

« Je comprends que les gens veulent que nous gagnions, mais si nous tirons le corner, ils le récupèrent, puis ils marquent, puis tout le monde me tuera.

« Parfois, il faut prendre certains risques et parfois il faut être intelligent. À deux minutes de la fin, il faut absolument être intelligent. »

Cette décision a suscité le mécontentement des supporters de son équipe, qui, quelques heures plus tôt, avaient défilé en grand nombre vers le stade en scandant et en chantant le nom de De Bruyne.

La Belgique a terminé deuxième du groupe E derrière la Roumanie, avec quatre points en trois matches, ce qui signifie que les hommes de Domenico Tedesco devront ensuite affronter la France, finaliste de la Coupe du monde.

Mais après avoir quitté Stuttgart en si mauvais termes avec ses supporters, quel message De Bruyne a-t-il avant ce match crucial en huitièmes de finale ?

« Nous avons juste besoin [the fans], je ne sais pas quoi dire d’autre. Nous en avons juste besoin, vous savez ? » dit-il.

« Nous aurons besoin d’eux contre la France comme nous en avons eu besoin lors des trois derniers matchs. »


Source link