Emmanuel Macron appelle à "l'Europe de la défense" lors d'une démonstration de force le 14 juillet

0 84

TParmi les participants au défilé et au déjeuner à l'Elysée figuraient Charles Michels, Premier ministre belge et président élu du Conseil européen, Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'OTAN, Jean-Pierre Juncker, président sortant de la Commission européenne. et Anti Rinne, Premier ministre de Finlande.

M. Macron se trouvait dans une voiture de commandement à toit ouvert alors qu'il inspectait les forces et faisait signe à la foule de spectateurs.

Malgré le ciel couvert, il ne pleuvait pas, mais le président était vexé par les manifestants du «gilet jaune», dont les manifestations hebdomadaires, souvent violentes, étaient sur le point de renverser son gouvernement pendant l'hiver.

Les manifestations ont depuis diminué et les cotes d’approbation de M. Macron ont augmenté, mais il fait maintenant face à de nouvelles accusations d’élitisme et de copinage suite aux révélations du style de vie extravagant de son ministre de l’Environnement, financé par les contribuables français.

Source

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More