Les bosses de la Silicon Valley achetaient des yachts et des îles. Maintenant, ils sont assez riches, et peut-être assez arrogants, pour acquérir des entreprises qui leur plaisent.