Skip to content

MILAN (Reuters) – Le hedge fund américain Elliott Management a encore réduit sa participation dans le plus grand groupe téléphonique italien Telecom Italia (TIM), a annoncé jeudi un dossier réglementaire.

Elliott détenait une participation de 5,127% dans l'opérateur téléphonique au 28 avril, selon le régulateur italien des marchés boursiers Consob, contre 6,976% auparavant.

Le fonds activiste de Paul Singer en mars avait réduit sa participation dans TIM de 9,72%, dans un geste qu'une personne familière avec l'affaire a attribué aux décisions de «rééquilibrage de portefeuille», au milieu des turbulences du marché causées par la pandémie de COVID-19.

Rapport d'Elvira Pollina; édité par Valentina Za

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.