Ecosse vs Israël – Rapport de match de football – 9 octobre 2021

Scott McTominay est rentré à la maison dans les arrêts de jeu alors que l’Écosse est revenue deux fois de l’arrière pour battre Israël 3-2 samedi et garder l’espoir d’une première participation à la finale de la Coupe du monde depuis 1998.

La conclusion dramatique de leur qualification à Hampden Park, et trois points, signifient que l’Écosse a consolidé la deuxième place du groupe F alors qu’elle passait à 14 points, quatre devant Israël, troisième, avec trois matches à jouer chacun.

– Éliminatoires de la Coupe du monde de l’UEFA sur ESPN+ : diffusion en direct des matchs et des rediffusions (États-Unis uniquement)

Le Danemark est en tête du groupe avec un record de 100 % après six matchs.

McTominay a dirigé le corner de John McGinn après qu’Israël ait mené deux fois grâce à des buts d’Eran Zahavi et de Munas Dabbur. McGinn et Lyndon Dykes ont répondu pour les hôtes.

« Nous savons que c’est une équipe difficile, mais en deuxième mi-temps, nous les avons dominés à mon avis sur le terrain. Nous avons créé une énorme quantité d’occasions », a déclaré le héros du but McTominay.

« A la mi-temps, on savait qu’il fallait se réveiller. Ils étaient plus agressifs, plus conscients, plus compacts en équipe dans les 45 premiers. [minutes]. »

Le gardien de but israélien Ofir Marciano a effectué un arrêt sur penalty contre Dykes et deux arrêts clés pour maintenir les espoirs de sa propre équipe en Coupe du monde avant que McTominay ne monte haut pour remporter le match pour les Écossais.

Israël a assommé la foule sur un Hampden humide alors que Zahavi s’avançait hors du gazon après avoir été victime d’une faute de Jack Hendry à la cinquième minute et fouettait le coup franc résultant par-dessus le mur et hors de portée du gardien écossais Craig Gordon.

Une période de pression soutenue de la part de l’équipe locale a conduit à l’égalisation de McGinn à la 29e minute alors qu’il frappait dans le coin supérieur depuis le bord de la surface après avoir été mis en place par une passe intelligente entre Kieran Tierney et le capitaine Andy Robertson.

La parité, cependant, n’a duré que deux minutes alors qu’Israël frappait sur un autre coup franc. L’effort a semblé toucher Dor Peretz au bras avant que Dabbur ne range le ballon mais, après un contrôle VAR, le but a été autorisé à rester.

L’Écosse aurait dû être à égalité avant la mi-temps, cependant, lorsque Billy Gilmour s’est fait retirer les pieds sous lui par Bibras Natcho alors qu’il tentait un tir du bord de la surface et qu’un coup de pied était accordé.

Cependant, le penalty de Dykes était directement au centre et facile pour le gardien de but Marciano de sauver avec ses jambes.

Dykes a rattrapé le raté à la 57e minute pour porter le score à 2-2, mais il n’a été accordé qu’après que l’arbitre polonais Szymon Marciniak se soit rendu au moniteur VAR et ait annulé sa propre décision de rejeter initialement la tentative.

Dykes avait été pénalisé pour un défi du pied, mais les rediffusions ont montré qu’il avait touché le ballon avant tout contact avec le défenseur Ofri Arad, à la fin d’un centre parfait de Robertson.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.