Droits des passagers : le PDG de Via Rail réclame une facture ferroviaire

MONTRÉAL –

Le chef de Via Rail affirme que le gouvernement fédéral devrait envisager une charte des droits des passagers comparable à celle actuellement en vigueur pour les voyageurs aériens.

Dans une interview, le PDG Mario Peloquin a déclaré que le gouvernement fédéral devrait s’orienter vers une charte qui garantirait aux passagers des trains une compensation pour les longs retards.

Si la raison de la perturbation vient de l’un des deux principaux chemins de fer de marchandises du Canada – dont les voies sont desservies par Via –, il dit que ce sont eux qui paieront, ce qui encouragera davantage le bon fonctionnement le long de la ligne.

Peloquin, qui a accédé à la direction de Via en juin, réclame également des règles qui donneraient aux trains de la société d’État la priorité formelle sur les trains de marchandises, un privilège dont bénéficient les voitures particulières d’Amtrak aux États-Unis.

L’ancien ministre des Transports, Omar Alghabra, a déclaré cet été qu’il étudiait des mesures visant à améliorer l’expérience des voyageurs face aux performances fragiles de Via, notamment par le biais d’une déclaration des droits.

Au cours du trimestre terminé le 30 juin, Via a vu 62 pour cent de ses trains arriver à l’heure, une amélioration par rapport aux 53 pour cent un an plus tôt.


Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 23 octobre 2023.