Skip to content
Dott, soutenu par Naspers, lancera des vélos électriques après une nouvelle collecte de fonds

FILE PHOTO: Les scooters sont alignés lors d'une présentation sur le campus de DESY à Hambourg, en Allemagne, le 16 avril 2019. REUTERS / Fabian Bimmer / File Photo

STOCKHOLM (Reuters) – La start-up européenne Dott a obtenu 30 millions d’euros grâce à une levée de fonds menée par les investisseurs existants, EQT et Naspers, en Afrique du Sud, pour lancer une entreprise de location de vélos électriques et déployer de nouvelles générations de scooters électriques.

Les Européens Dott, Tier et VOI, comme leurs rivaux américain Bird et Lime, ont installé des milliers de scooters électriques sur les routes de la région. Ils ont parié sur un grand nombre de navetteurs et un nombre de voitures inférieur à celui des États-Unis.

Les entreprises ont collecté des milliers de dollars au cours de la dernière année pour lutter contre la concurrence. Le secteur a attiré des investisseurs de premier plan, notamment Alphabet et Uber, le propriétaire de Google, malgré l'absence de stratégie de rentabilité évidente.

Dott, dont les scooters fonctionnent à Bruxelles, Paris, Lyon et Milan, a annoncé jeudi la clôture prochaine d'un cycle de financement de la série A, qui avait également vu les investisseurs existants Axel Springer et Felix Capital prendre des engagements.

L'argent servira à lancer deux nouveaux modèles de scooters électriques à piles remplaçables – une initiative qui devrait prolonger la vie des scooters – ainsi qu'à lancer des vélos électriques dans les prochains mois, a-t-il ajouté.

L’entente sur le partage de vélos, alors que les rivaux de Dott poursuivent des projets similaires, intervient après que les opérateurs de vélos asiatiques GoBee et Mobike ont été forcés de se retirer de l’Europe en raison de la guerre des prix, du vandalisme et de la réaction des autorités face à la réglementation.

Les critiques préviennent que les opérateurs de scooters électroniques pourraient être confrontés à des problèmes similaires. Certaines villes ont déjà retiré des autorisations à certains joueurs en raison de problèmes de sécurité aggravés par plusieurs accidents et quelques décès.

Dott a déclaré avoir conclu des partenariats lui permettant de devenir le premier acteur à proposer une couverture d'assurance à ses utilisateurs en France et en Belgique pour les dommages corporels et la responsabilité civile avec l'inscription automatique et sans frais supplémentaires.

La concurrence pousse les joueurs à trouver des moyens de se distinguer. La société suédoise VOI, qui a collecté plus de 30 millions de dollars au début de l’année et présenté une nouvelle génération de scooters avec des batteries interchangeables, explore actuellement des pistes de collaboration avec des groupes de livreurs afin de promouvoir l’utilisation de ses produits.

Reportage par Esha Vaish à Stockholm; Édité par Mark Potter

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *