Skip to content
Dopage: l'IWF suspend provisoirement cinq haltérophiles russes

DOSSIER DE PHOTO: Le Russe Ruslan Albegov réagit après avoir échoué une tentative de remontée au cours de la compétition d'haltérophilie propre du groupe A du groupe + 105 kg sur le site d'ExCel aux Jeux olympiques de Londres 2012, le 7 août 2012. REUTERS / Dominic Ebenbichler / File Photo

(Reuters) – Cinq haltérophiles russes ont été provisoirement suspendus pour violations potentielles du dopage sur la base de données recueillies dans un laboratoire de Moscou, a annoncé la fédération sportive.

La Fédération internationale d'haltérophilie (IWF) a déclaré avoir suspendu les athlètes «en raison de la gravité des violations alléguées des règles antidopage et du caractère convaincant des preuves» reçues de l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Les cinq athlètes suspendus sont le médaillé de bronze des Jeux olympiques de 2012, Ruslan Albegov, la championne du monde de football féminin Tima Turieva, David Bedzhanyan, Oleg Chen et Egor Klimonov.

"L'IWF regrette ces nouveaux cas de dopage dans notre sport d'il y a quelques années", a déclaré le président de l'IWF, Tamas Ajan, dans un communiqué

«Nous constatons sans aucune satisfaction que l'haltérophilie était loin d'être le seul sport à avoir été affecté par le dopage historique et extensif de la Russie révélé par les lanceurs d'alerte, les médias et l'AMA.

«Cependant, nous pouvons être satisfaits du fait que l’IWF a démontré une nouvelle fois notre détermination à protéger un sport propre et à promouvoir des athlètes propres. Nous n'avons pas hésité à prendre les bonnes décisions. ”

Reportage de Simon Jennings à Bengaluru; Édité par Peter Rutherford

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *