Djokovic ravit la foule avec ses compétences en russe

La star serbe du tennis participe à l’Open d’Astana au Kazakhstan cette semaine

Novak Djokovic est vénéré pour ses exploits sur le court de tennis, mais le Serbe a également mérité des éloges pour ses impressionnantes compétences linguistiques, comme en témoigne l’Open d’Astana cette semaine.

Djokovic fait ses débuts au tournoi ATP 500 en salle sur terrain dur au Kazakhstan et s’est fait aimer des locaux après sa victoire sur le Chilien Cristian Garin mercredi.

Prenant le micro, la star serbe a commencé son interview d’après-match en russe – qui, avec le kazakh, est l’une des langues officielles du pays.

« Salut, Kazakhstan ! » a déclaré Djokovic en russe, recevant de vives acclamations de la foule.

« C’est très agréable d’être ici avec vous. Merci pour votre soutien,” a ajouté la star serbe, hésitant légèrement mais gagnant tous les éloges pour ses efforts – avant d’ajouter la phrase kazakhe pour “merci” juste pour faire bonne mesure.

Les talents linguistiques de Djokovic sont bien connus. En plus de son serbe natal, le joueur de 35 ans peut converser en anglais, français, italien, allemand et espagnol – et s’essayer à de nombreuses autres langues.

Djokovic a également ravi les fans kazakhs avec sa performance sur le terrain, dépassant Garin du Chili en deux sets, 6-1 6-1.

En quête d’un quatrième titre sur le circuit ATP de la saison, Djokovic affrontera ensuite le numéro 34 mondial néerlandais Botic van de Zandschulp à Astana jeudi.

Ailleurs dans le tirage au sort, le Russe Daniil Medvedev jouera son match des huitièmes de finale contre le Finlandais Emil Ruusuvuori jeudi.

La paire russe Karen Khachanov et Andrey Rublev sont déjà en quarts de finale à Astana, Khachanov ayant vaincu le Croate Marin Cilic jeudi et Rublev battant le Chinois Zhang Zhizhen un jour auparavant.