Diplomates: gouvernement vénézuélien, opposition à rencontrer

MEXICO CITY – Le gouvernement du Venezuela et son opposition reprendront au cours du week-end des négociations bloquées depuis longtemps visant à trouver une voie commune pour sortir de la crise complexe de leur pays, ont annoncé jeudi des diplomates norvégiens.

L’annonce des discussions à venir à Mexico intervient deux semaines après que des délégués des deux parties ont participé à une table ronde sur la crise vénézuélienne, promue par le président français Emmanuel Macron.

Les pourparlers ont officiellement commencé en septembre 2021 au Mexique mais ont été suspendus le mois suivant lorsque le président Nicolas Maduro a ordonné à sa délégation de se retirer pour protester contre l’extradition vers les États-Unis d’un proche allié.

“Nous annonçons que le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela et la Plate-forme unitaire du Venezuela ont décidé de reprendre le processus de dialogue et de négociation au Mexique le 26 novembre, facilité par la Norvège”, a tweeté l’ambassade de Norvège au Mexique. “Là, les parties signeront un accord partiel sur les questions sociales.”

Les pourparlers devraient porter sur un programme d’aide humanitaire pour le pays sud-américain à court d’argent ainsi que sur les conditions d’une élection présidentielle prévue pour 2024. Des représentants de Maduro et de l’opposition, y compris la faction soutenue par les États-Unis et dirigée par Juan Guaido, discutera probablement également d’une extension américaine du géant pétrolier Chevron pour opérer au Venezuela.