Skip to content

LONDRES (Reuters) – Le verrouillage prolongé du tennis aidera Andy Murray à se remettre de sa blessure, mais ce sera "une grande demande" pour lui d'ajouter à ses trois titres du Grand Chelem, selon l'ancien numéro un britannique Greg Rusedski.

Difficile pour Murray de remporter un autre chelem, déclare Rusedski

PHOTO DE FICHIER: Britain Tennis – Wimbledon – All England Lawn Tennis & Croquet Club, Wimbledon, England – 10/7/16 Le Britannique Andy Murray célèbre sa victoire en simple masculin contre le Milos Raonic du Canada avec le trophée REUTERS / Andrew Can'tridge / File Photo

Murray a subi une opération de resurfaçage de la hanche au début de 2019 et a recommencé à jouer en double en juin avant de revenir en simple en août.

Il n'a pas participé à l'US Open mais a remporté le titre à Anvers en octobre – son premier sur l'ATP Tour depuis deux ans.

Murray, 32 ans, n'a pas disputé de match de compétition cette année en raison de contusions osseuses près du site de son opération.

Le tennis ne revenant probablement pas avant au moins fin juillet en raison de la pandémie de coronavirus, l'Ecossais a tout le temps de se préparer à 100% à la reprise du jeu.

Pourtant, Rusedski dit qu'il sera difficile pour le double champion de Wimbledon Murray de regagner son ancienne place dans le soi-disant grand quatre du tennis masculin aux côtés de Roger Federer, Rafa Nadal et Novak Djokovic.

"La bonne nouvelle pour lui est qu'il se repose davantage à ce stade", a déclaré Rusedski à Sky Sports dimanche. «J'espère que son corps revient, mais pour défier semaine après semaine avec Nadal, Federer, Djokovic, (Stefanos) Tsitsipas va être difficile.

«Peut-il gagner des matchs. Peut-il éventuellement gagner un événement du Tour, oui, il peut le faire. Mais pour remporter le Slams, c'est trois des cinq sets, sept matches, c'est un peu difficile. Il est possible qu'il puisse se rendre en quart de finale, quatrième tour, mais pour aller jusqu'au bout avec les chirurgies qu'il a subies, c'est une grosse question.

"Mais j'espère qu'il me prouve le contraire, comme il l'a fait à plusieurs reprises."

L'ancien numéro un mondial Murray est maintenant classé à 129. La semaine prochaine, il échangera son rack pour un contrôleur alors qu'il joue dans l'Open de Madrid «virtuel», avec 32 des meilleurs joueurs du monde, dont Nadal et Dominic Thiem.

Rapport de Martyn Herman; Montage par Toby Davis

Nos normes:Les principes du Thomson Reuters Trust.