Skip to content

La poste allemande et le groupe logistique Deutsche Post ont confirmé mardi ses prévisions pour 2022 et ont déclaré qu'ils étaient mieux placés que leurs rivaux pour faire face à l'épidémie de coronavirus, bien qu'il soit trop tôt pour en juger pleinement.

"Grâce à notre vaste configuration géographique et à notre portefeuille complet, nous sommes dans une position très solide et plus résistante que les autres sociétés de notre secteur", a déclaré le chef de la direction Frank Appel dans un communiqué.

Deutsche Post avait déjà déclaré que le coronavirus avait effacé jusqu'à 70 millions d'euros (79,37 millions de dollars) de son bénéfice d'exploitation en février, mais elle a déclaré mardi que trois de ses divisions n'étaient que marginalement affectées par l'épidémie.