« Désinformation classique » : la star de la NFL Rodgers répond aux rumeurs de « Covid toe »

Le quart-arrière des Green Bay Packers a été rapporté par le Wall Street Journal comme ayant subi un effet secondaire bizarre de Covid après avoir été diagnostiqué avec la maladie plus tôt en octobre.

Selon le média, l’homme de 37 ans, qui a suscité la controverse avec ses commentaires sur un refus de se faire vacciner, est aux prises avec une décoloration et des lésions au pied qui lui ont causé d’immenses douleurs aux orteils.

De plus, Rodgers a fait référence au fait d’avoir « Covid toe » lors d’une apparition au Pat McAfee Show où ses remarques l’avaient déjà mis dans l’eau chaude avec « la foule réveillée » et l’a vu critiqué par la Maison Blanche pour « désinformation ».

Dans le but de fermer les médias qui interrogent les médias lors d’une conférence de presse vidéo, Rodgers a cependant protesté qu’il avait simplement affaire à un doigt fracturé et a levé le pied pour montrer l’absence d’ecchymoses ou de croûtes.

« Je n’arrive pas à croire que je doive revenir ici et parler de mes informations médicales. Mais oui, j’ai un orteil fracturé », a déclaré le MVP en titre de la NFL.

« Je n’ai jamais entendu parler de ‘Covid toe’ auparavant. Je n’ai aucune lésion aux pieds.

« C’est juste un cas classique de désinformation. C’est surprenant venant de ce qui était autrefois une institution journalistique réputée, mais c’est le monde dans lequel nous vivons de nos jours », il ajouta.

Se moquant de lui-même, Rodgers, qui s’est récemment excusé pour sa « polarisant » opinion sur le vaccin, a changé sa photo de profil Twitter pour celle de lui tenant le pied devant la caméra.

Malgré sa blessure, Rodgers a joué pour les Packers lors de leur défaite 34-31 contre les Vikings du Minnesota dimanche.

Il s’agissait de leur deuxième défaite en trois sorties, après que Rodgers ait été contraint de manquer une rencontre avec les Chiefs de Kansas City qui a terminé 13-7 contre les finalistes du Super Bowl de la saison dernière.

Désormais 8-3, le Pack domine toujours le NFC North et affronte les 7-3 LA Rams à domicile dans l’un des meilleurs affrontements du week-end de Thanksgiving.

L’entraîneur de Green Bay, Matt LaFleur, a déclaré que Rodgers sera évalué au jour le jour pour déterminer s’il peut être impliqué, avec un laissez-passer la semaine prochaine avant une confrontation avec ses rivaux acharnés, les Bears de Chicago.

« Je ne pensais pas que c’était ce que c’était jusqu’à ce que je sois arrivé à l’installation samedi avant le match et que je sois passé aux rayons X quand j’ai été autorisé », dit Rodgers.

« C’est juste une question de gestion de la douleur. Il y a aussi des options chirurgicales qui n’impliqueraient pas de manque de temps. J’examinerai certainement toutes les options pendant la semaine de congé. » il a juré.

En disant à leurs fans qu’il les possédait la dernière fois qu’ils ont joué, lors d’une victoire à l’extérieur 24-14 à leur Soldier Field, Rodgers aura sans aucun doute envie de se mettre en forme pour affronter les Bears.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *