Des YouTubers aident un Indien de 92 ans à retrouver son neveu basé à Pak après 75 ans

Lors d’une réunion émouvante, un homme de 92 ans du Pendjab indien a rencontré lundi son neveu du Pakistan à l’historique Gurdwara Kartarpur Sahib, 75 ans après leur séparation au moment de la partition au cours de laquelle de nombreux membres de leur famille ont été tués dans des communautés la violence. Sarwan Singh a étreint le fils de son frère Mohan Singh, maintenant connu sous le nom d’Abdul Khaliq, après avoir été élevé dans une famille musulmane au Pakistan, dans l’historique Gurdwara de Narowal, à environ 130 km de Lahore et le dernier lieu de repos du fondateur du sikhisme, Guru Nanak Dev. Certains membres des deux familles étaient également présents à l’occasion.

“Khaliq sahib a touché les pieds de son oncle et l’a serré dans ses bras pendant plusieurs minutes”, a déclaré Muhammad Naeem, un parent de Khaliq, au téléphone à PTI à son retour du couloir de Kartarpur. Il a dit que l’oncle et le neveu ont passé quatre heures ensemble et ont partagé des souvenirs et des modes de vie dans leurs pays respectifs.

Singh et Khaliq étaient tous deux vêtus d’un pyjama kurta blanc, le premier portant un turban noir et le second un blanc. Lors de leurs retrouvailles, les parents les ont décorés de guirlandes et ont également versé des pétales de rose sur eux.

“Nous ne pouvons pas expliquer nos sentiments avec des mots, mais c’est la bénédiction de Dieu que nous soyons réunis après 75 ans”, a déclaré Javed, un parent de Khaliq.

Il a dit que Singh pourrait venir au Pakistan après avoir obtenu un visa pour rester avec son neveu pendant une période plus longue.

COMMENT LES DEUX SE RÉUNISSENT-ILS ?
Deux YouTubers d’Inde et du Pakistan ont joué un rôle en aidant les deux à se reconnecter après 75 ans. Au moment de la partition, Mohan, qui a maintenant une nouvelle identité, portant un nom musulman (Khaliq), après avoir été élevé par une famille musulmane au Pakistan, avait environ six ans, a déclaré Parvinder de Jalandhar en Inde.

Un YouTuber basé à Jandiala avait documenté plusieurs histoires de partition et il y a quelques mois, il a rencontré Sarwan et a publié une vidéo de l’histoire de sa vie sur sa chaîne YouTube. De l’autre côté de la frontière, un YouTuber pakistanais a raconté l’histoire de Khaliq qui a été séparé de sa famille au moment de la partition.

Incidemment, un homme originaire du Pendjab basé en Australie a vu les deux vidéos et a aidé les proches à se connecter. Dans l’une des vidéos, Sarwan a mentionné les marques d’identité de son neveu disparu, affirmant qu’il avait deux pouces sur une main et un grain de beauté proéminent sur l’une de ses cuisses.

D’autre part, dans la vidéo publiée par le YouTuber pakistanais, des choses similaires ont été partagées à propos de Khaliq, a déclaré Parvinder. Plus tard, l’homme basé en Australie a réussi à entrer en contact avec les deux familles de chaque côté de la frontière.

Le grand-père a identifié Khaliq avec ses marques d’identité, a déclaré Parvinder. La famille de Sarwan vivait dans le village de Chak 37, aujourd’hui au Pakistan, et 22 membres de sa famille élargie ont été tués dans des violences communautaires au moment de la partition.

Sarwan et d’autres membres de la famille ont réussi à passer en Inde, mais Khaliq, qui a échappé à la violence, a ensuite été élevé par une famille musulmane au Pakistan. Sarwan, qui vivait au Canada avec son fils, séjourne dans le village de Sandhman près de Jalandhar chez sa fille depuis que la pandémie de COVID-19 a frappé.

En novembre 2019, l’ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan a officiellement inauguré le couloir de Kartarpur dans le cadre de la commémoration du 550e anniversaire de la naissance de Guru Nanak lors d’une cérémonie colorée, ouvrant la voie aux pèlerins sikhs indiens pour visiter l’un des sites les plus sacrés de leur religion au Pakistan. sans avoir besoin de visa.

Kartarpur Sahib Gurdwara est situé dans le district de Narowal au Pakistan, de l’autre côté de la rivière Ravi, à environ quatre kilomètres du sanctuaire Dera Baba Nanak dans le district de Gurdaspur au Pendjab. C’est la dernière demeure du fondateur du sikhisme Guru Nanak Dev, qui a passé les 18 dernières années de sa vie à Kartarpur.

Les pèlerins indiens de toutes confessions sont autorisés à voyager toute l’année sans visa vers le gurdwara historique.

Lis le Dernières nouvelles et dernières nouvelles ici