Des tests ADN – et peut-être même une note de suicide – indiquent que l’un des tueurs en série les plus notoires de France était un policier


L’homme a été retrouvé mort mercredi et devait être interrogé par les autorités.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments