Des soldats ougandais entrent au Congo pour combattre les rebelles extrémistes des ADF

L’ADF s’est longtemps opposée au régime du président ougandais Yoweri Museveni, un allié de la sécurité des États-Unis au pouvoir depuis 1986. Établies au début des années 1990 en Ouganda, les ADF ont ensuite été contraintes de fuir dans l’est du Congo, où de nombreux groupes rebelles sont en mesure d’opérer parce que le gouvernement central du Congo y a un contrôle limité.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.