Dernières Nouvelles | News 24

Des sirènes et des explosions retentissent à travers Israël — RT World News

L’armée israélienne a signalé des dizaines d’alertes d’urgence à travers le pays au milieu d’attaques de drones et de missiles iraniens.

Des explosions et des sirènes d’urgence se seraient fait entendre dans tout Israël après que l’Iran a lancé des vagues de drones et de missiles suicides pour se venger d’une attaque contre son consulat de Damas au début du mois.

Les Forces de défense israéliennes (FDI) signalé peu avant 2 heures du matin dimanche, des sirènes ont retenti dans tout le pays. Des journalistes de l’AFP française ont déclaré avoir également entendu des explosions. Aucune victime n’a été signalée.

Ces informations sont parvenues quelques heures après le début des attaques iraniennes samedi soir. Les forces américaines et britanniques ont abattu plus de 100 drones iraniens avant qu’ils ne puissent atteindre l’espace aérien israélien, selon Tsahal.

« Avec nos partenaires, Tsahal opère de toutes ses forces pour défendre l’État d’Israël et le peuple d’Israël. » a déclaré le porte-parole militaire Danial Hagari. « C’est une mission que nous sommes déterminés et prêts à remplir. »

Les tensions entre Jérusalem-Ouest et Téhéran se sont intensifiées depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas en octobre dernier. Le 1er avril, une frappe de missile a tué sept officiers militaires iraniens, dont un haut commandant et son adjoint, à Damas.





Israël se prépare à plusieurs jours d’affrontements avec l’Iran, et une réponse israélienne aux frappes aériennes de samedi est attendue, a rapporté la chaîne de télévision locale KAN. La mission diplomatique iranienne auprès de l’ONU a suggéré que Téhéran pourrait être satisfait de ses représailles à l’attaque contre son consulat syrien.

« L’affaire peut être considérée comme close » a indiqué la mission dans un communiqué. «Cependant, si le régime israélien commettait une nouvelle erreur, la réponse de l’Iran serait considérablement plus sévère. Il s’agit d’un conflit entre l’Iran et le régime voyou israélien, dont les États-Unis doivent se tenir à l’écart.» Le communiqué souligne également que l’action militaire de samedi a été menée en vertu de l’article 51 de la Charte des Nations Unies, concernant le droit des nations à « légitime défense ».

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

Lien source