Des scientifiques découvrent un fossile vieux de 98 millions d’années, qui pourrait appartenir au plus grand dinosaure jamais découvert

Les scientifiques ont mis au jour d’énormes fossiles vieux de 98 millions d’années dans le sud-ouest de l’Argentine, selon eux, appartenant au plus grand dinosaure jamais découvert.

Des morceaux d’os fossilisés de taille humaine appartenant au sauropode géant semblent être 10 à 20% plus gros que ceux attribués à Patagotitan mayorum, le plus grand dinosaure jamais identifié, selon un communiqué mercredi de l’agence scientifique CTYS de l’Université nationale de La Matanza.

Les sauropodes étaient d’énormes dinosaures herbivores à long cou, à longue queue – les plus grandes créatures terrestres à avoir jamais vécu.

Parmi eux, Patagotitan mayorum, également d’Argentine, pesait environ 70 tonnes et mesurait 40 mètres (131 pieds) de long, soit environ la longueur de quatre autobus scolaires.

Alejandro Otero du Museo de La Plata en Argentine travaille à reconstituer une ressemblance du nouveau dinosaure à partir de deux douzaines de vertèbres et de morceaux d’os pelvien découverts jusqu’à présent.

Il a publié un article sur le dinosaure non identifié pour la revue scientifique Cretaceous Research, selon le communiqué de l’université.

La quête de plus de parties du corps, enfouies profondément dans la roche, se poursuit. Pour les scientifiques, le Saint Graal sera le gros os du fémur ou de l’humérus, qui sont utiles pour estimer la masse corporelle d’une créature disparue depuis longtemps.

Les fossiles massifs ont été découverts en 2012 dans la vallée de la rivière Neuquen, mais les travaux de fouille n’ont commencé qu’en 2015, selon le paléontologue Jose Luis Carballido du Museo Egidio Feruglio.

« Nous avons plus de la moitié de la queue, beaucoup d’os de hanche », a déclaré Carballido, qui a également travaillé au classement du Patagotitan il y a quelques années. « Il est évidemment toujours à l’intérieur du rocher, donc nous avons encore quelques années à creuser devant nous. »

Le squelette massif a été retrouvé dans une couche de roche datée d’il y a 98 millions d’années pendant la période du Crétacé supérieur, a ajouté le géologue Alberto Garrido, directeur du musée des sciences naturelles de Zapala.

« Nous soupçonnons que le spécimen peut être complet ou presque complet », a-t-il déclaré. « Tout dépend de ce qui se passe avec les fouilles. Mais qu’il soit plus grand (que Patagotitan) ou non, la découverte d’un dinosaure intact de telles dimensions est une nouveauté. »