Actualité culturelle | News 24

Des plans vont de l’avant pour agrandir First Street Plaza au centre-ville de St. Charles – Shaw Local

Les projets d’agrandissement de First Street Plaza au centre-ville de St. Charles continuent d’aller de l’avant.

Lors de leur réunion du 20 décembre, les commissaires du plan St. Charles ont recommandé à l’unanimité l’approbation des plans. Les plans seront maintenant soumis au comité de planification et de développement du conseil municipal de St. Charles en janvier pour examen.

Suite à l’approbation des plans par le conseil municipal, il est prévu que le projet soit mis aux enchères en janvier. La construction, qui devrait commencer au printemps, prendrait neuf mois.

En 2020, les échevins ont voté à l’unanimité pour acheter l’ancien site du restaurant Manor à l’angle sud-est des rues Main et First pour 1 million de dollars afin d’agrandir la First Street Plaza.

La première phase du projet d’agrandissement a été achevée au printemps dernier, qui comprenait la construction d’un mur de soutènement le long de la rivière Fox et le remplissage du trou où se trouvait le restaurant Manor après sa démolition. La deuxième phase du projet comprend une place dotée d’un treillis de pergola solaire ainsi que l’installation d’art public.

Les plans prévoient également de fermer la première rue aux véhicules pour créer une passerelle piétonne.

Comme le directeur du développement communautaire de St. Charles, Russell Colby, l’a dit aux commissaires du plan, une enquête communautaire a été menée pour solliciter des commentaires sur les conceptions conceptuelles de la place.

“Les résultats de cette enquête ont montré qu’il y avait un fort soutien pour l’expansion de la place dans la zone qui est actuellement la première rue et la fermeture de cette rue pour élargir les possibilités d’améliorations pour les piétons”, a déclaré Colby.

À partir de la pandémie au printemps 2020, le conseil municipal de St.Charles a approuvé l’expansion des repas en plein air dans les espaces publics de la première rue. La partie de la première rue à travers la zone de la place (de la rue Walnut à la rue Main) a été fermée à la circulation des véhicules pour permettre des sièges supplémentaires et des voies piétonnes pendant la saison des repas en plein air.

Colby a déclaré que le programme élargi de restauration en plein air avait été très réussi et s’était poursuivi en 2021 et 2022. Il a déclaré que le conseil municipal avait exprimé son intérêt pour la création d’un aménagement plus cohérent afin d’ouvrir ce qui avait été les principaux espaces publics.

“Le projet d’agrandissement de la place permettra de déplacer les restaurants en plein air hors des zones de la place centrale, en déplaçant certains sièges vers des emplacements le long de la première rue”, a-t-il déclaré.

Ken Henricks, président d’Alter Brewing + Kitchen au 12 S. 1st St., était heureux de voir le projet avancer, mais avait également des inquiétudes.

“En tant que petite entreprise qui supportera le poids, sans doute le plus lourd de ce développement, à la fois positivement et négativement pendant la construction, je suis ravi de voir cela se concrétiser”, a-t-il déclaré aux commissaires du plan. « Je pense que c’est un atout formidable pour la communauté. Mais c’est une approche attentiste pour replanter ou reconfigurer l’espace de restauration public… Je pense qu’il y a ici des opportunités de coordination. Alter aimerait avoir l’opportunité d’être impliqué dans la planification en temps réel pour un résultat optimal.

Le directeur du développement économique de St. Charles, Derek Conley, a déclaré aux commissaires du plan que la ville prévoyait de rencontrer les entreprises de la 1ère rue pour entendre leurs préoccupations concernant le projet.

“Je pense que la ville s’est engagée à travailler avec les entreprises pour essayer de trouver le meilleur résultat possible”, a-t-il déclaré.

Le projet d’agrandissement comprend une grande place de rassemblement en forme d’œuf entourée d’un treillis recouvert de panneaux solaires et de sentiers pédestres, a déclaré le directeur des travaux publics de St. Charles, Peter Suer, aux commissaires du plan.

“Les systèmes de passerelles et de rampes permettent un accès convivial pour les piétons sur tout le site”, a-t-il déclaré. «Cela ferme évidemment en permanence la première rue et est conçu pour permettre un passage piétonnier sans entrave à travers le site. Cela crée des espaces naturels pour des choses comme les marchés saisonniers et les étalages de vacances et des choses comme ça.

Les coûts d’acquisition, de conception et de construction du site pour la première phase étaient d’environ 2 millions de dollars. Avec des subventions et des dons totalisant 794 171 $ – dont une subvention de 600 000 $ d’Exelon et une subvention de 56 153 $ pour le bateau fluvial du comté de Kane, la ville a payé 1,2 million de dollars en coûts nets.

La deuxième et dernière phase du projet est estimée à environ 3,2 millions de dollars. Avec les dons reçus ou promis jusqu’à présent à 671 621 $, la ville paierait environ 2,5 millions de dollars.

L’Initiative St. Charles, un comité consultatif indépendant sous l’égide de la Fondation communautaire de la vallée de la rivière Fox, recueille des fonds pour le projet. Lors d’une réunion du comité d’urbanisme et de développement du conseil municipal en novembre, plusieurs échevins ont hésité face au coût du projet.

Plusieurs échevins ont déclaré que la priorité de la ville devrait être la création de la passerelle piétonne. Ils voulaient voir combien il en coûterait pour faire cette partie du projet ainsi que ce qu’il en coûterait pour terminer l’ensemble du projet.

Articles similaires