Actualité du moment | News 24

Des orages font des ravages en Ontario, au Québec, tuant 5 personnes

Au début de la longue fin de semaine de mai, un orage massif dans le sud de l’Ontario a provoqué de fortes rafales de vent qui ont renversé des arbres, coupé l’électricité et fait au moins cinq morts.

Peu de temps après le déclenchement des tempêtes, les services de police de la région du Grand Toronto ont signalé de multiples pannes de courant, des arbres abattus et des problèmes de circulation. Après que les tempêtes se soient calmées dans le Golden Horseshoe, le torrent de pluie, de vent et de tonnerre s’est dirigé vers l’est en direction d’Ottawa et du sud du Québec.

À Brampton, en Ontario, la police régionale de Peel a signalé qu’un gros arbre avait heurté une femme qui marchait dans la tempête vers 13 h 30 HAE. La femme a été transportée dans un hôpital local où elle est décédée plus tard.


Police provinciale de l’Ontario a également signalé que peu avant 12 h 30 HAE, trois personnes ont été transportées à l’hôpital après la chute d’un arbre sur une roulotte de camping dans la zone de conservation du lac Pinehurst près de Cambridge, en Ontario. L’une des personnes est décédée des suites de blessures graves mettant sa vie en danger tandis que les deux autres ont été légèrement blessées, a indiqué la police.

Des responsables affirment qu’un homme de 44 ans a également été tué dans le Grand Madawaska, à l’ouest d’Ottawa, après avoir été frappé par la chute d’un arbre.

Samedi soir, un porte-parole de la police d’Ottawa a déclaré aux journalistes lors d’un point de presse qu’une personne dans l’ouest de la ville était décédée après avoir subi des «blessures graves».

Plus tard samedi, la police de Gatineau a déclaré qu’une femme de 51 ans s’était noyée après que son bateau ait chaviré dans la rivière des Outaouais.

La tempête a arraché des arbres par les racines et a même renversé des pylônes électriques en soufflant sur l’Ontario et le Québec. Une rafale de vent de 120 km/h a été enregistrée à l’aéroport d’Ottawa à 15 h 30. La police d’Ottawa a déclaré qu’une grange dans l’ouest de la ville avait été détruite et que de nombreuses personnes étaient coincées dans des véhicules en raison de fils sous tension sur les routes du pays. Capitale.

Les services de police et les fournisseurs d’électricité exhortent également les résidents à rester à au moins 10 mètres des lignes électriques tombées, car ils pourraient transporter de l’électricité sous tension.

Tous les deux Hydro Québec et Hydro-Ottawa signalé des pannes affectant plus de 170 000 clients. Hydro One, qui fournit de l’électricité aux résidents des régions rurales de l’Ontario, a signalé que plus de 260 000 clients étaient sans électricité tôt dimanche matin.

Dans la région de Durham, en Ontario, juste à l’est de Toronto, le canton d’Uxbridge a également déclaré l’état d’urgence alors que les équipes d’urgence travaillent à éliminer les arbres et autres dangers des routes.

« Les résidents doivent être préparés à une panne de courant prolongée. Veuillez rester à la maison pour votre sécurité », a déclaré la commune dans un communiqué.

Environnement Canada avait averti que de fortes rafales de vent pouvaient souffler à une vitesse pouvant atteindre 100 kilomètres à l’heure et que les résidents pouvaient s’attendre à ce qu’une grosse grêle de la taille d’un nickel à un dollar tombe dans certaines régions.

“La grosse grêle peut endommager les biens et causer des blessures. De fortes rafales de vent peuvent projeter des objets, endommager des bâtiments faibles, casser des branches d’arbres et renverser de gros véhicules”, a déclaré l’agence.

Dans une série d’alertes météorologiques publiques diffusées samedi, Environnement Canada avait prévenu que les conditions météorologiques étaient “favorables au développement d’orages violents” dans ces régions, notamment la région du Grand Toronto, Ottawa et Montréal.

Environnement Canada a déclaré que le sud de l’Ontario et le Québec devraient recevoir de fortes pluies avec des niveaux d’humidité élevés au cours de la fin de semaine. En raison de ces conditions, l’agence a déclaré qu’elle ne pouvait pas exclure la possibilité de tornades dans certaines régions.

Environnement Canada recommande de se mettre à l’abri « immédiatement » si des conditions météorologiques menaçantes approchent.

“N’oubliez pas que de violents orages peuvent produire des tornades. La foudre tue et blesse des Canadiens chaque année. N’oubliez pas que lorsque le tonnerre gronde, rentrez à l’intérieur”, a déclaré l’agence.

Selon les prévisions, le temps violent se déplace vers le nord-est à travers les régions du sud de l’Ontario et du Québec depuis le Michigan, où une tornade a tué deux personnes et en a blessé 40 autres vendredi.


Avec des fichiers de CTV News Toronto et de La Presse canadienne