Des milliers de personnes font leurs adieux à un homme du Karnataka handicapé mental qui n’a pris que Re 1 en aumône

Des milliers de personnes sont venues faire leurs adieux à un homme souffrant d’un handicap mental, décédé récemment dans un accident de la route dans le district de Ballary au Karnataka. Les vidéos et les photos de l’incident sont devenues virales sur les réseaux sociaux. Les habitants de la ville de Hadagali, près de Ballary, avaient un lien spécial avec Basava, alias Huchcha Basya, un mendiant de 45 ans souffrant de troubles mentaux. Ils pensaient que cela porterait chance de lui faire l’aumône. Hichcha Basya est décédé samedi dans un accident de la route et ses derniers rites ont eu lieu dimanche. Des milliers de personnes ont assisté à ses funérailles et les gens ont même installé des banderoles dans la ville. Son corps a été emmené en procession avec de la musique jouée par un groupe sur les artères.

Beaucoup ont raconté leur lien sur les réseaux sociaux. Ils ont dit que Huchcha Basya s’adressait aux gens comme « appaji » (père). Il n’a pris que Re 1 comme aumône d’une personne et a rendu le montant excédentaire. Il ne prendrait pas plus d’argent même s’il était forcé.

Il était connu de l’ancien vice-ministre en chef feu le député Prakash et de l’ancien ministre Parameshwara Naik et a parlé à tous les politiciens sans aucune hésitation et avec innocence. Il était considéré comme un porte-bonheur et tout le monde le respectait.

Dans un cas curieux sans rapport avec un mendiant décédé amassant Rs 10 lakh, il est apparu lundi dans la ville-temple de Tirumala. Des responsables du département de vigilance du Tirumala Tirupati Devasthanam (TTD) ont récupéré des billets de banque de différentes coupures dans la maison de Srinivasachari, qui gagnait sa vie grâce à l’aumône et aux petits commerces. Srinivasachari s’est vu attribuer une maison dans une localité appelée Seshachalam près de Tirumala, et y résidait depuis 2007. Depuis, il gardait ses revenus cachés chez lui.

Après son décès dû à des problèmes de santé l’année dernière et sans aucun membre de sa famille connu, le TTD a décidé de reprendre possession de la maison attribuée à Srinivasachari.

Lorsque TTD et les fonctionnaires du ministère des Finances ont atterri à la maison et ont effectué une perquisition dans les locaux, ils sont tombés sur deux malles contenant des billets de différentes dénominations.

Les billets de banque, y compris les billets de 1 000 roupies désormais démonétisés, totalisaient environ 10 lakh de roupies. Les fonctionnaires de TTD ont confisqué l’argent et l’ont déposé auprès de la trésorerie de TTD.

(Avec les entrées IANS)

Lisez toutes les dernières nouvelles, les dernières nouvelles et les nouvelles sur le coronavirus ici. Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Télégramme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *