Skip to content
Des milliers de personnes défilent dans la capitale du Myanmar alors que l’armée met en garde les manifestants

Des milliers de personnes ont défilé dans les rues de la capitale du Myanmar, Naypyidaw, pour tenter d’éviter des affrontements alors que les forces de sécurité étaient déployées.

La junte militaire a averti qu’elle était prête à utiliser la force meurtrière contre les rassemblements incitant « à l’émeute et à l’anarchie ».

Trois manifestants ont été tués ce week-end et des funérailles ont eu lieu dimanche pour une femme décédée des suites de blessures par balle lors d’un rassemblement précédent.

Des manifestations de rue massives ont eu lieu depuis que l’armée a organisé un coup d’État le 1er février et arrêté le chef Aung San Suu Kyi.

Les autorités ont détenu 640 personnes depuis le coup d’État, selon le groupe de surveillance Association d’assistance aux prisonniers politiques.