Des milliers d’aviateurs américains ne respectent pas la date limite des vaccins — RT USA News

Plus de 10 000 soldats de la Garde nationale aérienne et de la Réserve n’ont pas subi les vaccins obligatoires contre le Covid-19, a déclaré l’US Air Force à l’échéance de la date limite de vaccination. Certains pourraient être interdits de formation ou renvoyés en conséquence.

Environ 11 000 soldats n’étaient toujours pas vaccinés à la date limite de jeudi, a annoncé vendredi l’US Air Force. Cela représente environ 6 % du total du personnel de la Garde nationale aérienne (107 000) et de la Réserve (68 000). Environ 3 500 ont bénéficié d’exemptions médicales ou administratives. 5 800 autres ont demandé des exemptions religieuses, mais aucune n’a été approuvée jusqu’à présent. Quelque 2 100 environ ont officiellement refusé le jab.

Le nombre réel de personnes non vaccinées peut cependant être inférieur, car certains aviateurs peuvent avoir pris le vaccin dans des pharmacies civiles sans en informer le service, a déclaré l’Air Force.

La porte-parole de l’Air Force, Ann Stefanek, a déclaré à AP que les récalcitrants auront la possibilité d’obtenir un jab lorsqu’ils se rendront à la base.




« Les membres non vaccinés de la Garde nationale aérienne se présenteront comme d’habitude pour le week-end d’exercices » dit Stefanek. « Les commandants profiteront de cette occasion pour éduquer leur personnel sur les exigences en matière de vaccination et les conséquences du non-respect du mandat. »

On ne sait toujours pas quelles peuvent être ces conséquences. Les branches de l’armée américaine ont jusqu’à la semaine prochaine pour publier des directives officielles sur la question. Le secrétaire à la Défense Lloyd Austin a déclaré dans une note plus tôt cette semaine que les membres de la Garde nationale qui refusent le jab ne seront pas autorisés à suivre une formation financée par le gouvernement fédéral qui est nécessaire pour maintenir leur statut. Ils ne seront pas non plus payés ni crédités pour la retraite ou d’autres prestations fédérales.

La date limite de vaccination de la Garde nationale aérienne était le 2 décembre. Environ 91,5% de la Garde et de la Réserve avaient été vaccinés jeudi. Environ 97% du personnel en service actif de l’USAF, dont la date limite était il y a un mois, a reçu au moins une dose.

En août, Austin a émis l’ordre de vacciner tous les militaires en service actif. Les composantes de la Garde nationale ont reçu plus de latitude, l’armée fixant une date limite à juin 2022, citant la taille et la dispersion beaucoup plus importantes de la force.

Alors que la plupart des États et des branches de service ont accepté les ordres, la Garde nationale de l’Oklahoma a contesté le mandat devant les tribunaux.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.