Des médecins français découvrent un cas de COVID-19 à partir de décembre

Les médecins d'un hôpital de la banlieue nord de Paris ont constaté que le virus Covid-19 aurait pu arriver en France un mois plus tôt que prévu, après un nouveau test effectué par un homme de 42 ans hospitalisé le 27 décembre 2019 pour une pneumonie, est revenu positif.

«Covid-19 se répandait déjà en France fin décembre 2019, un mois avant les premiers cas officiels dans le pays», écrit l'équipe du Groupe Hospitalier Paris Seine à Saint-Denis dans une étude publiée le 3 mai dans l'International Journal of Des agents antimicrobiens.

Le Dr Yves Cohen, médecin de soins intensifs à l'hôpital, a déclaré qu'avec d'autres médecins, ils avaient décidé de tester rétroactivement des échantillons de patients atteints de la grippe pour la période du 2 décembre au 16 janvier, afin de vérifier si le virus s'était propagé sans être détecté. .

"En avril, nous avons décongelé les échantillons que nous avions stockés et nous les avons testés à nouveau, mais cette fois pour des traces de COVID-19", a déclaré Cohen à la BBC.

Si le cas est confirmé, il modifie le calendrier de circulation du virus, la Chine ayant signalé ses premiers cas de Covid-19 à l'Organisation mondiale de la santé le 31 décembre, tandis que la France le 24 janvier.

«L'identification du premier patient infecté présente un grand intérêt épidémiologique car elle modifie considérablement nos connaissances concernant le SRAS-COV-2 et sa propagation dans le pays. De plus, l'absence de lien avec la Chine et le manque de voyages récents suggèrent que la maladie se répandait déjà dans la population française fin décembre 2019 », écrit l'équipe scientifique dans son étude.