Skip to content

BCela n'a pas empêché de grandes foules d'hommes et de femmes, scandant des slogans réclamant un "régime civil", inondant les rues de Khartoum, de la ville jumelée d'Omdurman et d'autres villes, ont rapporté les correspondants de l'AFP et des témoins.

Les forces de sécurité ont été déployées en masse sur les principales places de Khartoum, tirant des gaz lacrymogènes dans plusieurs zones, notamment sur des manifestants tentant d'atteindre le palais résidentiel de la capitale.

L'agence de presse officielle SUNA, citée par un responsable du ministère de la Santé, aurait déclaré que sept personnes avaient été tuées, sans donner de détails, et que 181 autres avaient été blessées, dont 27 par balle.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *