Des manifestants descendent dans les rues de la capitale slovaque, bloquant les routes pour protester contre la loi sur la vaccination contre Covid

Les manifestants ont afflué en masse à Bratislava jeudi, bloquant les routes principales et le palais présidentiel pour manifester leur opposition à la récente loi sur la vaccination contre le coronavirus. Plusieurs manifestants ont demandé au gouvernement et au président de redonner le pouvoir à « les personnes », avec d’autres avertissant que la loi créait une société à deux vitesses entre les non-vaccinés et les complètement vaccinés.

La récente législation, approuvée dimanche par le parlement et signée par la présidente, Zuzana Caputova, a immédiatement donné aux autorités le droit d’imposer des restrictions aux personnes non vaccinées si la situation du coronavirus s’aggravait.

Les citoyens non vaccinés seraient tenus de produire un test de coronavirus négatif ou de montrer une preuve de guérison de la maladie avant d’entrer dans des établissements tels que des restaurants. Pendant ce temps, les citoyens entièrement vaccinés contre le Covid peuvent entrer plus facilement dans les espaces publics en confirmant leur statut vaccinal.

Le Premier ministre slovaque Eduard Heger s’est déclaré préoccupé par les manifestations, faisant remarquer que « Chacun a le droit d’exprimer son opinion, mais il doit le faire poliment et sans restreindre la liberté d’autrui. » Heger a également averti que la Slovaquie est sur le point de connaître une troisième vague d’infections à coronavirus et a conseillé aux citoyens d’agir de manière responsable, car « Ce qui est en jeu, c’est la santé et la vie des êtres chers ».

La manifestation de jeudi n’est pas un incident isolé, mais une continuation des manifestations qui ont éclaté vendredi dernier. Des manifestants se sont rassemblés devant le parlement national à Bratislava, tentant de s’introduire de force à l’intérieur et jetant des œufs sur le bâtiment. La police anti-émeute a riposté en déployant des gaz lacrymogènes sur les militants.

La Slovaquie a l’un des plus faibles nombres de personnes vaccinées en Europe, avec des données de l’Université Johns Hopkins suggérant qu’un peu plus de 35% de la population est entièrement vaccinée contre le coronavirus. Selon un récent sondage, 36% des Slovaques ne souhaitent pas se faire vacciner contre le Covid. Depuis le début de la pandémie, le pays d’Europe centrale a enregistré plus de 392 000 cas de coronavirus. Le nombre de morts de Covid en Slovaquie s’élève à 12 536.

Vous aimez cette histoire ? Partagez le avec un ami!

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments