Skip to content

HONG KONG (Reuters) – Une vidéo amateur montrant de violentes manifestations à Hong Kong mardi montre le moment où un policier pointe un pistolet sur un manifestant vêtu de noir et tire, alors que le jeune homme tombe par terre.

Le film, filmé par des étudiants lors d'une mêlée chaotique dans le quartier de Tsuen Wan, est le premier cas connu d'un manifestant à avoir reçu des balles réelles pendant des semaines d'affrontements entre policiers et militants pour la démocratie.

La police a confirmé qu'un officier avait ouvert le feu sur un manifestant, affirmant qu'il agissait en état de légitime défense.

«Un groupe important d’émeutiers attaquait des policiers à Tsuen Wan», a déclaré la police dans un communiqué.

«Les policiers les ont prévenus, mais ils attaquaient toujours la police. La vie d’un policier était sérieusement mise en danger. Afin de sauver sa vie et celle d’autres officiers, ils ont tiré sur l’attaquant. »

Un clip posté sur les médias sociaux et vérifié par Reuters montre le manifestant, un homme de 18 ans encore non nommé, balançant un bâton contre un policier en se brossant le bras droit.

Lorsque la séquence est ralentie, un éclair blanc apparaît au bout du canon du pistolet, pointant vers la poitrine du manifestant à environ un mètre de distance. Le manifestant trébuche sur un autre policier et tombe sur le dos.

Un deuxième manifestant, coiffé d’un chapeau de chantier jaune, se précipite au secours du blessé avant que la police ne s’attaque au sol.

Après avoir été immobile pendant quelques instants, le manifestant blessé retire son masque à gaz et appelle faiblement à l'aide, lui donnant son nom et disant que sa poitrine lui fait mal et qu'il doit aller à l'hôpital. Un policier se met alors à genoux à côté de lui et commence à soigner sa blessure.

Les manifestants ont déjà été touchés avec des sacs de haricots et des balles en caoutchouc, et des agents ont tiré des balles réelles en l'air.

L’incident a eu lieu alors que des milliers de manifestants, certains portant des masques de Guy Fawkes, sont descendus dans les rues pour défier les dirigeants chinois de la ville à l’occasion du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire.

Écrit par Mike Collett-White; Édité par Janet Lawrence

Nos standards:Les principes de Thomson Reuters Trust.

Source

Heliabrine Monaco

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *