Des hélicoptères sauvent des personnes piégées dans des véhicules après des coulées de boue au Canada

Près de 300 personnes piégées pendant la nuit dans leurs véhicules par des coulées de boue sur une autoroute à Colombie britannique ont été transportés en lieu sûr par hélicoptères lundi alors que les autorités cherchaient à déterminer si quelqu’un avait été emporté par le flot de débris déclenché par des pluies torrentielles.

Un hélicoptère Cormorant jaune a déposé des personnes près du centre communautaire de la ville d’Agassiz avant de décoller pour un autre voyage de sauvetage.

« Encore coincées entre deux toboggans, environ 275 personnes supplémentaires, dont 50 enfants, ont été invitées à s’abriter sur place pendant la nuit car les débris étaient instables et dangereux à traverser », ont déclaré la ville de Vancouver et le Groupe de travail 1 du Canada dans un communiqué conjoint.

MÉMORIAL DE GUERRE AFFICHÉ AVEC DES GRAFITTI : « LES VRAIS HÉROS SONT LES VACCINÉS »

Le personnel de recherche et de sauvetage aide les personnes évacuées des inondations à débarquer d’un hélicoptère à Agassiz, en Colombie-Britannique, le lundi 15 novembre 2021.
(Jonathan Hayward/La Presse Canadienne via AP)

Plusieurs autoroutes de la Colombie-Britannique ont été fermées en raison de l’averse.

Melanie Forsythe a déclaré que son trajet de retour de Vancouver à Hope, en Colombie-Britannique, lui avait fait faire au moins cinq détours alors que la pluie a emporté un pont, fermé des routes et l’a piégée pendant la nuit entre deux coulées de boue avant qu’un hélicoptère n’atterrisse sur l’autoroute et l’emmène à Agassiz.

Forsythe, qui était avec son petit ami, Shawn Ramsay, et un ami, est arrivée en ville environ 18 heures après avoir été obligée de s’arrêter sur l’autoroute 7 avec près de 300 autres voyageurs.

« Nous étions tous les trois en train de nous vanter, en disant que ça allait être bien, que nous allons sortir d’ici. Mais ensuite nous avons tous eu des moments comme: » Est-ce que c’est ça? Est-ce la dernière fois que nous  » vas-tu voir nos enfants?’ Nous parlions à nos parents et à nos familles, mais c’était juste une situation effrayante », a-t-elle déclaré.

Forsythe a déclaré que tout le monde dans son véhicule avait rejoint environ deux douzaines de personnes sur le vol pour Agassiz, où près de 80 autres personnes de l’autoroute étaient déjà arrivées.

Forsythe a déclaré que leurs véhicules devaient être remorqués. Son groupe était à environ neuf heures de route de chez lui et n’a pas pu trouver de chambre d’hôtel pour passer la nuit.

Douze personnes avaient été secourues de l’autoroute 7 par le service d’incendie local dimanche soir avant que l’équipe de recherche et de sauvetage urbains lourds de Vancouver ne soit appelée lundi.

Un véhicule est submergé par les eaux de crue le long d'une route à Abbotsford, en Colombie-Britannique, le lundi 15 novembre 2021.

Un véhicule est submergé par les eaux de crue le long d’une route à Abbotsford, en Colombie-Britannique, le lundi 15 novembre 2021.
(Jonathan Hayward/La Presse Canadienne via AP)

Jashanpreet Singh et son épouse, Harleen Kaur, ont également été pris entre les deux toboggans dimanche et ont déclaré être tombés sur un véhicule qui avait été partiellement écrasé par un toboggan.

Un garçon de 9 ans a été blessé et du sang coulait de son nez et de ses oreilles, a déclaré Kaur. Les pompiers qui étaient les premiers sur les lieux dimanche ont pu prendre le garçon en charge, a-t-elle déclaré.

Le couple s’est envolé lundi. Singh a déclaré qu’ils avaient appris une leçon précieuse parce qu’ils n’avaient ni nourriture ni eau avec eux.

CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR L’APPLICATION FOX NEWS

Le personnel de recherche et de sauvetage aide les personnes évacuées des inondations à débarquer d'un hélicoptère à Agassiz, en Colombie-Britannique, le lundi 15 novembre 2021.

Le personnel de recherche et de sauvetage aide les personnes évacuées des inondations à débarquer d’un hélicoptère à Agassiz, en Colombie-Britannique, le lundi 15 novembre 2021.
(Jonathan Hayward/La Presse Canadienne via AP)

Les déluges dans certaines parties de la province ont également poussé la ville intérieure de Merritt à émettre un ordre d’évacuation lundi, avertissant ses 7 000 habitants de ne pas utiliser l’eau des robinets ou des toilettes à chasse d’eau.

Des avertissements et des veilles d’inondation ont été émis sur des rivières et des ruisseaux pour des régions allant de Merritt au sud jusqu’à la frontière avec les États-Unis, la région du bas Fraser et des sections du sud de l’île de Vancouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *