Skip to content

POlice a déclaré que les policiers avaient alors arrêté les deux femmes et "entrepris de retrouver et de détenir le suspect", dans un communiqué.

La victime présumée du complot d'assassinat a été retrouvée "en parfaite santé", ajoute le communiqué. Les trois suspects devaient comparaître devant un juge jeudi.

Selon l'agence de presse EFE, les femmes âgées de 52 et 20 ans pourraient être accusées d'intention de commettre un meurtre, tandis que le faux espion de 29 ans risque d'être accusé de diverses fraudes.

Lors d’une descente dans la maison du suspect, la police a retrouvé un CV dans lequel il prétend être un tireur d'élite et parle 22 langues, dont le latin et l'hawaïen.

L'homme, qui a déclaré travailler pour le Mossad et la CIA, a affirmé sur un faux registre de services avoir supprimé 1 897 "objectifs", tout en capturant 524 autres objectifs sur un total de 352 missions terminées dans 104 pays.

Il a énuméré un total de 46 médailles remportées au cours de ces missions. Les autorités vont également enquêter sur la façon dont le suspect en est venu à posséder des documents portant de faux logos CNI.

Le sixième article sur le contrat de 10 points présenté à la police par les deux femmes indique que si la cible refuse de donner ses organes volontairement, elle sera obligée de le faire de la manière "établie". L'opération devait être effectuée par une escouade antiterroriste dans les 60 et 180 jours.

Source

Shein Many GEO's Shein Many GEO's

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *