Skip to content

(Reuters) – Les placentas de 16 femmes enceintes atteintes de COVID-19 lors de tests de routine dans un hôpital de Chicago ont tous montré des signes de blessure, indiquant que les femmes infectées par un coronavirus pourraient avoir besoin d'une surveillance étroite pendant la grossesse, ont déclaré vendredi des chercheurs.

Quinze des femmes ont accouché de bébés en bonne santé, tandis qu'une a fait une fausse couche. Aucun des bébés vivants n'a été testé positif au COVID-19, la maladie causée par le nouveau coronavirus.

L'étude, publiée dans l'American Journal of Clinical Pathology, a révélé que 12 des femmes, soit 80%, avaient un type de blessure qui peut altérer le flux sanguin de la mère au fœtus appelé malperfusion vasculaire. Six d'entre eux, soit 40%, avaient des caillots sanguins dans le placenta. Un groupe de comparaison historique a montré une malperfusion vasculaire chez 55% des patients et des caillots sanguins placentaires dans 9% des cas.

La recherche a impliqué des femmes qui ont accouché au Northwestern Medicine Prentice Women’s Hospital entre le 18 mars et le 5 mai.

"Ces résultats confirment qu'il pourrait y avoir quelque chose qui forme un caillot à propos du coronavirus, et cela se produit dans le placenta", a déclaré à Reuters le Dr Jeffrey Goldstein, pathologiste du Nord-Ouest et auteur de l'étude. Il a déclaré que les problèmes de circulation sanguine placentaire pouvaient entraîner une restriction de la croissance fœtale, de faibles niveaux de liquide amniotique ou même la mort du fœtus.

Des caillots sanguins ont été signalés chez des patients adultes atteints de COVID-19 qui avaient provoqué des AVC.

Dans cette étude, cependant, aucun des 15 bébés vivants ne semble avoir de problèmes de santé.

Goldstein a déclaré qu'il est logique de continuer à suivre les bébés nés de mères infectées par un coronavirus pour voir s'ils rencontrent des difficultés.

Le placenta est le premier organe à se former au cours du développement fœtal. Il agit comme les poumons, les intestins, les reins et le foie du fœtus, prenant l'oxygène et les nutriments du sang de la mère et échangeant les déchets.

Rapport de Deena Beasley; Montage par Bill Berkrot