Actualité culturelle | News 24

Des coupures de courant annoncées dans toute l’Ukraine au milieu des bombardements russes

L’opérateur public ukrainien d’électricité a annoncé samedi des coupures de courant régulières à Kyiv et dans sept autres régions du pays à la suite des frappes dévastatrices de la Russie sur les infrastructures énergétiques.

Cette décision intervient alors que les forces russes continuent de pilonner les villes et villages ukrainiens avec des missiles et des drones, infligeant des dégâts aux centrales électriques, à l’approvisionnement en eau et à d’autres cibles civiles, dans une guerre acharnée qui approche de ses neuf mois.

La Russie a nié que les drones qu’elle a utilisés en Ukraine provenaient d’Iran, mais le ministre des Affaires étrangères de la République islamique a reconnu samedi pour la première fois avoir fourni à Moscou “un nombre limité” de drones avant l’invasion. Hossein Amirabdollahian a toutefois affirmé que Téhéran ne savait pas si ses drones étaient utilisés contre l’Ukraine et a déclaré l’engagement de l’Iran à mettre fin au conflit.

Ukrenergo, le seul opérateur des lignes de transmission à haute tension ukrainiennes, a déclaré samedi dans un communiqué en ligne que des coupures de courant programmées auront lieu dans la capitale et dans la grande région de Kyiv, ainsi que dans plusieurs régions environnantes – Chernihiv, Cherkasy, Zhytomyr, Sumy, Poltava et Kharkiv.

Un homme est assis dans un café lors d’une panne d’électricité à Kyiv vendredi. (Andrew Kravchenko/Associated Press)

Les coupures pour “certains groupes de consommateurs” se produiront quotidiennement “selon un calendrier précis établi par les opérateurs des réseaux de distribution pour chaque région”, précise le communiqué. Les pannes devraient durer six heures ou plus chaque jour.

L’Ukraine est aux prises avec des pannes d’électricité et des perturbations de l’approvisionnement en eau depuis que la Russie a commencé à déclencher des barrages massifs de missiles et de drones sur l’infrastructure énergétique du pays le mois dernier.

REGARDER | Les frappes de missiles russes coupent l’eau et l’électricité en Ukraine:

Des coupures de courant annoncées dans toute l'Ukraine au milieu des bombardements russes

Les frappes de missiles russes coupent l’eau et l’électricité en Ukraine

Les habitants des villes ukrainiennes ont été coupés de l’eau et de l’électricité lundi, après une vague de frappes de missiles russes ciblant des infrastructures critiques.

Moscou a déclaré que ces attaques étaient venues en réponse à ce qu’elle prétendait être des attaques ukrainiennes contre la Crimée, la région que la Russie a illégalement annexée en 2014. L’Ukraine a nié ces allégations.

Pendant ce temps, les bombardements russes des régions ukrainiennes se sont poursuivis jusqu’aux premières heures de samedi.

Environ 40 obus ont été tirés dans la nuit sur la ville de Nikopol, a déclaré le gouverneur de Dnipropetrovsk, Valentyn Reznichenko, sur Telegram. Les forces russes ont ciblé la ville et ses environs avec de l’artillerie lourde. Deux incendies se sont déclarés et plus d’une douzaine de bâtiments résidentiels et utilitaires, ainsi qu’un gazoduc, ont été endommagés, a déclaré le responsable.

Ailleurs dans la région, les forces ukrainiennes ont abattu un drone et un autre projectile, selon Reznichenko.

Dans la région sud de Mykolaïv, le bombardement nocturne de zones rurales a endommagé plusieurs maisons, mais n’a fait aucune victime, a déclaré le gouverneur de Mykolaïv Vitaliy Kim sur Telegram.

Zaporizhzhia parmi les régions où des grèves ont été signalées

Les forces russes ont également tiré des missiles sur la région du sud-est de Zaporizhzhia, qui a été illégalement annexée par Moscou et dont de grandes parties restent occupées. Selon le gouverneur régional Oleksandr Starukh, l’attaque a eu lieu peu après minuit et a endommagé les bâtiments de trois entreprises, ainsi qu’un certain nombre de voitures.

Dans la région orientale de Donetsk, également annexée et partiellement occupée par la Russie, huit villes et villages ont été bombardés, dont Bakhmut, Avdiivka et Pokrovsk.

Selon le bureau présidentiel ukrainien, au moins trois civils ont été tués et huit autres blessés au cours des dernières 24 heures par le bombardement russe de neuf régions ukrainiennes, où des drones, des missiles et de l’artillerie lourde ont été utilisés.

Dans la région de Kherson occupée par la Russie, où une contre-offensive ukrainienne est en cours, l’armée russe continue d’enlever des résidents locaux, a déclaré le bureau présidentiel, les cas les plus récents ayant eu lieu au cours des dernières 24 heures.

Articles similaires