Des archéologues découvrent la plus ancienne usine de bière connue au monde en Égypte

Des archéologues américains et égyptiens ont mis au jour ce qui pourrait être la plus ancienne fabrique de bière connue dans l’un des sites archéologiques les plus importants de l’Égypte ancienne, a déclaré samedi un haut responsable des antiquités.

Mostafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités, a déclaré que l’usine avait été découverte à Abydos, un ancien cimetière situé dans le désert à l’ouest du Nil, à plus de 450 kilomètres (280 miles) au sud du Caire.

Il a déclaré que l’usine remonte apparemment à la région du roi Narmer, qui est largement connu pour son unification de l’Égypte ancienne au début de la première période dynastique (3150BC-2613BC).

Les archéologues ont trouvé huit immenses unités – chacune mesure 20 mètres (environ 65 pieds) de long et 2,5 mètres (environ 8 pieds) de large. Chaque unité comprend environ 40 bassins de poterie sur deux rangées, qui avaient été utilisés pour chauffer un mélange de céréales et d’eau pour produire de la bière, a déclaré Waziri.

La mission conjointe est coprésidée par le Dr Matthew Adams de l’Institut des Beaux-Arts de l’Université de New York et Deborah Vischak, professeur adjoint d’histoire de l’art et d’archéologie de l’Égypte ancienne à l’Université de Princeton.

Adams a déclaré que l’usine avait apparemment été construite dans cette zone pour fournir des rituels royaux avec de la bière, étant donné que les archéologues ont trouvé des preuves montrant l’utilisation de la bière dans les rites sacrificiels des anciens Egyptiens.