Actualité politique | News 24

Des alliances se préparent au Centre et au Pendjab alors que le PPP et le PML-N conviennent de former un gouvernement de coalition

Des sources affirment que Shehbaz a discuté de la formation future du gouvernement avec Zardari et lui a également transmis le message de Nawaz Sharif

Le coprésident du PPP, Asif Ali Zardari (à gauche), rencontre le président de la PML-N, Shehbaz Sharif (à droite), à ​​Islamabad le 22 novembre 2022. — Twitter/FarhatullahB
  • Shehbaz discute de la formation future du gouvernement avec Zardari.
  • PPP et PML-N présenteront leurs propres points de vue lors de la prochaine réunion.
  • Le président de la PML-N rencontre également hier les principaux dirigeants du PPP.

LAHORE : La Ligue musulmane du Pakistan-Nawaz (PML-N) et le Parti du peuple pakistanais (PPP) ont convenu de former un gouvernement de coalition au Centre et au Pendjab après que le président de la PML-N, Shehbaz Sharif, ait rencontré le président du PPP, Bilawal Bhutto, et l’ancien président Asif Ali Zardari. , les invitant à travailler ensemble pour le Pakistan.

Shehbaz a rencontré les principaux dirigeants du PPP à la résidence du ministre en chef par intérim du Pendjab, Mohsin Naqvi. Des sources du parti ont déclaré que Shehbaz avait discuté de la future formation du gouvernement avec Zardari et avait également transmis le message du supremo du PML-N, Nawaz Sharif. Shehbaz a demandé aux deux dirigeants du PPP de s’asseoir avec la direction du PML-N pour la stabilité politique et économique au Pakistan.

Des sources ont affirmé que Zardari et Shehbaz avaient convenu de former un gouvernement au Pendjab et au centre et que les deux partis présenteraient leurs propres points de vue lors de la prochaine réunion et finaliseraient toutes les questions concernant la formule de partage du pouvoir quant à savoir qui assumerait quel poste et où avec concertation mutuelle. La réunion a duré 45 minutes.

Le PML-N Quaid et l’ancien Premier ministre Muhammad Nawaz Sharif ont invité vendredi tous les partis politiques à former un gouvernement de coalition pour sauver le pays.

Plus tôt, s’adressant aux militants du parti à Model Town, Nawaz Sharif avait affirmé que le PML-N était devenu le plus grand parti du pays. élection. Shehbaz Sharif, l’organisatrice en chef de la PML-N Maryam Nawaz et d’autres dirigeants du parti étaient présents.

« Je comprends, il est de notre devoir de sortir le pays du vortex ; nous invitons tout le monde à nous rejoindre pour sortir le Pakistan des difficultés. Asseyons-nous ensemble, car chacun sait qui a fait quoi pour le pays », a-t-il déclaré. L’ancien Premier ministre à trois reprises a déclaré que tout le monde connaissait le bilan de la PML-N et qu'”il est de notre devoir de sortir ce pays du vortex”.

« Nous respectons tous le mandat des autres partis, qu’il s’agisse d’un parti ou d’un peuple indépendant. Nous les invitons à venir s’asseoir avec nous pour sortir le Pakistan des difficultés, car notre objectif est un Pakistan prospère », a-t-il déclaré. Nawaz a déclaré que la PML-N avait obtenu le mandat et savait comment sortir le pays des difficultés économiques et réparer l’économie.

Il a ajouté qu’il était important que toutes les parties pensent d’abord au pays. Il a déclaré que les hommes politiques, le parlement, les forces armées pakistanaises et les médias devraient tous jouer un rôle positif.

« Il faudra au moins 10 ans pour la stabilité du pays. Le Pakistan ne peut se permettre aucun combat à l’heure actuelle. Nous devons nous asseoir ensemble et régler les problèmes », a-t-il soutenu. Nawaz a annoncé la formation d’un gouvernement de coalition en l’absence de majorité simple et a déclaré que Shehbaz Sharif avait été chargé de rencontrer Asif Ali Zardari, Fazlur Rehman et Khalid Maqbool Siddiqui.

« Nous ne voulons nous battre avec aucun parti. Le Pakistan ne peut pas se le permettre. Compte tenu de la situation actuelle, le Pakistan a besoin d’au moins dix ans de stabilité. Nous ne pouvons pas nous permettre des élections encore et encore », a souligné Nawaz.

Saluant les ouvriers en liesse exprimant en chœur leur amour pour leur chef, il a déclaré : « Je vous aime aussi et je peux voir la lumière et l’étincelle dans vos yeux aujourd’hui. Nous nous félicitons tous aujourd’hui car lors de ces élections, le PML-N s’est imposé comme le plus grand parti du pays.»

Il a déclaré qu’il y avait très peu de résultats jeudi et qu’il n’avait donc parlé à personne. « Nous voulons que personne ne soit confronté à des difficultés pour payer ses factures d’électricité et de gaz. Nous voulons que nos citoyens ne soient pas accablés par le prix élevé de l’essence, les frais de scolarité et les factures médicales. Si Dieu le veut, les lumières reviendront, le poêle des pauvres s’allumera et l’état de la nation changera », a-t-il déclaré, ajoutant : « Nous voulons de meilleures relations avec le monde et nos voisins. »

S’adressant aux candidats des partis vainqueurs, il leur a demandé de considérer désormais la politique comme un culte et de servir le peuple de leur pays. circonscriptions. « Nous avons la majorité au Centre et au Pendjab et nous servirons tout le monde. Les services de Shehbaz Sharif pour les jeunes sont nombreux et a donné des commandes pour l’achat d’ordinateurs portables », a-t-il déclaré, ajoutant que le gouvernement PML-N fournirait des médicaments gratuitement dans les hôpitaux.

Plus tard, Shehbaz Sharif a également prononcé un bref discours et a évoqué les slogans du Pakistan, Quaid-e-Azam et Nawaz Sharif Zindabad. Il a déclaré que la PML-N travaillerait plus dur qu’auparavant pour sortir le pays des crises actuelles.