Demandez à un économiste n’importe quoi sur la crise d’approvisionnement en cours

UNEu moment où nous nous rapprochons de plus en plus de Noël, la crise d’approvisionnement en cours qui affecte la période des fêtes devient une préoccupation très réelle pour beaucoup.

Qu’il s’agisse du Brexit ou des séquelles de la pandémie, les pénuries d’approvisionnement sont réelles et cela concerne plusieurs secteurs, qu’il s’agisse des fournisseurs d’énergie, des bouchers ou des chauffeurs routiers.

Le gouvernement de Boris Johnson continue de prétendre que les problèmes d’approvisionnement sont un problème mondial car les étagères vides des supermarchés, des perturbations de l’approvisionnement en carburant et un arriéré dans les ports s’ensuivent.

Le secrétaire aux Transports Grant Shapps a affirmé vendredi que « notre chaîne d’approvisionnement est assez solide » – mais ne pouvait garantir qu’il n’y aurait pas de pénurie à l’approche de Noël.

Le ministre a également affirmé que les problèmes du pays ne seraient pas résolus par un retour à une immigration incontrôlée – mais a été accusé d’hypocrisie par l’organisation représentant les chauffeurs de camion.

Shapps a annoncé des plans d’urgence pour lever la limite du nombre de livraisons que les chauffeurs routiers étrangers peuvent effectuer au Royaume-Uni jusqu’à six mois. Mais la Road Haulage Association (RHA) s’est plainte que cela saperait les conducteurs britanniques.

« Permettre aux entreprises et aux chauffeurs étrangers de venir peut-être jusqu’à six mois tous les quinze jours pour effectuer un travail illimité à des tarifs bas, ce qui réduit les coûts des transporteurs britanniques », a déclaré Rod McKenzie de la RHA.

Les questions auxquelles beaucoup veulent répondre sont « combien de temps cela va-t-il durer ? », « à quel point cela va-t-il empirer ? » et « dans quelle mesure cela affectera-t-il le prix des articles de tous les jours ? »

Pour aider à répondre à certaines de ces questions et aider à mettre un peu de contexte et de chiffres sur les scénarios en cours auxquels le pays est confronté, l’économiste indépendant Julian Jessop sera présent sur cette page pour répondre à vos questions sur la crise de l’offre à partir de 16 heures le lundi 18 octobre.

Julian a plus de trente ans d’expérience dans le secteur public, la Ville et le conseil et a récemment été économiste en chef à l’Institute of Economic Affairs.

Connectez-vous pour soumettre votre question dans la zone de commentaires ci-dessous.

Si vous n’êtes pas déjà membre, cliquez sur « s’inscrire » dans la section des commentaires pour laisser votre question.

Ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas voir votre question – elles seront masquées jusqu’à ce que Julien rejoigne la conversation pour y répondre.

Alors rejoignez-nous en direct sur cette page à partir de 16h le lundi 18 octobre, car il répond à autant de questions qu’il peut en une heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *