Delta embauche 1 000 pilotes d’ici l’été prochain alors que la demande de voyages revient

Delta Air Lines a déclaré lundi au personnel qu’elle prévoyait d’embaucher plus de 1 000 pilotes d’ici l’été prochain, la dernière mesure prise par une compagnie aérienne pour répondre à un rebond de la demande de voyages.

Delta a annoncé en avril qu’il reprendrait l’embauche au milieu de l’année alors que les réservations commençaient à se remettre de la crise pandémique du coronavirus, en commençant par environ 75 pilotes de juin à août.

« C’est une nouvelle passionnante à la fois pour les pilotes qui souhaitent rejoindre Delta et pour ceux d’entre vous déjà sur la liste d’ancienneté, car cela signifie des opportunités de progression de carrière alors que nous poursuivons notre rétablissement, compte pour les départs à la retraite de pilotes programmés et la position pour l’expansion du réseau », John Laughter, chef des opérations, a déclaré dans un mémo vu par CNBC.

Le transporteur prévoit une reprise continue du transport aérien et éviter les problèmes de personnel. Delta a annulé des centaines de vols au-dessus de Thanksgiving et de Noël parce qu’il n’y avait pas assez de pilotes prêts à voler.

Au cours du week-end, American Airlines a annulé plus de 300 vols en raison de pénuries de personnel et d’autres problèmes, et a déclaré qu’elle prévoyait de réduire son horaire jusqu’à la mi-juillet d’environ 1% pour éviter de mettre ses opérations à rude épreuve.

Delta a annoncé lundi aux pilotes qu’elle ajouterait 13 planificateurs d’équipage et un superviseur pour répondre aux appels et aux questions des pilotes.

American, United Airlines, Spirit Airlines et d’autres transporteurs ont redémarré ou prévoient de reprendre l’embauche de pilotes cette année. Le début de la pandémie a interrompu les plans d’embauche l’année dernière, lorsque les compagnies aériennes ont encouragé des milliers d’employés à prendre des rachats, des congés ou d’autres options volontaires.

Le Congrès a approuvé une aide fédérale de 54 milliards de dollars pour les compagnies aériennes en échange de la non-mise en congé involontaire d’employés, selon les fonds, les compagnies aériennes les aideraient à rester en personnel pour une éventuelle reprise des voyages.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.

Comments