Delight Restaurant and BBQ rouvrira aujourd’hui après un empoisonnement de masse

Un restaurant à Markham, en Ontario. au centre d’un empoisonnement de masse qui a envoyé plusieurs personnes à l’hôpital au cours du week-end devrait rouvrir mercredi.

Delight Restaurant & BBQ, situé à Castlemore Avenue et Markham Road, a fait la une des journaux plus tôt cette semaine après que 12 personnes qui ont mangé un plat de poulet dans l’établissement sont tombées gravement malades, dont quatre ont été admises en soins intensifs.

Le Dr Barry Pakes, médecin hygiéniste de la région de York, a déclaré mardi qu’il croyait que les clients avaient été involontairement empoisonnés par des épices contaminées par de l’aconit – une toxine végétale qui peut être mortelle à petites doses.

“Cette toxine particulière agit très rapidement. Ainsi, presque tout le monde s’est présenté à l’hôpital et a présenté des symptômes assez graves, suffisamment graves pour les amener à l’hôpital, environ une heure après avoir consommé la nourriture”, a déclaré Pakes à La Presse canadienne dans une entrevue.

La santé publique de la région de York a déclaré que des tests sont actuellement en cours pour confirmer cette théorie.

Delight Restaurant and BBQ rouvrira aujourd'hui après un empoisonnement de masse

Le restaurant a été fermé à la suite de l’empoisonnement mais devrait rouvrir mercredi.

“Nous ne considérons pas qu’il y ait un risque pour la sécurité dans ce restaurant. Nous y sommes retournés et l’avons réinspecté et ils rouvriront”, a déclaré Pakes.

Delight Restaurant & BBQ a coopéré tout au long de l’enquête et Pakes a déclaré que son équipe avait localisé le détaillant de la région de Markham où le produit aux épices avait été acheté. Les noms du détaillant et de l’épice en question n’ont pas été dévoilés.

Pakes a déclaré mardi au CP24 que la “bonne nouvelle” est que les patients des soins intensifs semblent “s’améliorer” après leur admission à l’hôpital. L’un de ces patients a été libéré.

Le bureau du ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino, a déclaré à CTV News Toronto plus tôt cette semaine qu’il était au courant de la situation “préoccupante” à Markham.

Quiconque a mangé de la nourriture du restaurant – y compris les repas sur place, à emporter ou en livraison – le 27 ou le 28 août et présente des symptômes, est encouragé à consulter un médecin.

Avec des fichiers de La Presse canadienne