Découverte d’une planète semblable à la Terre ‘TOI-1452 B’ potentiellement recouverte d’un ‘océan géant’

Dernière mise à jour: 29 août 2022, 17h24 HST

La recherche sur cette “super-terre” serait probablement effectuée avec l’aide du télescope spatial James Webb (JWST). (Crédits : Shutterstock)

Les transits ont d’abord été détectés par le Transiting Exoplanet Survey Satellite de la NASA, puis observés par la caméra PESTO installée sur le télescope de l’Observatoire du Mont Mégantic.

La chasse des astronomes pour trouver un terrain semblable à la Terre les a rapprochés d’une nouvelle petite exoplanète appelée la “Super-Terre”. Baptisée TOI-1452b, cette exoplanète est située à 100 années-lumière de la Terre et semble être la meilleure candidate pour un monde aquatique comme le nôtre.

Les découvertes intéressantes ont été publiées dans The Astronomical Journal par l’American Astronomical Society. L’équipe de chercheurs était dirigée par Charles Cadieux, étudiant au doctorat à l’Université de Montréal. Les transits ont d’abord été détectés par le Transiting Exoplanet Survey Satellite de la NASA, puis observés par la caméra PESTO installée sur le télescope de l’Observatoire du Mont Mégantic.

TOI-1452b a une taille et une masse légèrement supérieures à celles de la Terre. Il est situé à une distance de son étoile où sa température ne serait ni trop chaude ni trop froide. Les astronomes pensent qu’il s’agit d’une “planète océanique”, c’est-à-dire une planète recouverte d’une épaisse couche d’eau. La masse planétaire mesurée et la densité apparente suggèrent que la planète a un noyau rocheux entouré d’une enveloppe riche en volatils. Selon les rapports, un an sur cette exoplanète ne durera que 11 jours. “Mais parce que l’étoile naine rouge est plus petite et plus froide que notre Soleil, la planète reçoit une quantité de lumière similaire de son étoile à Vénus de notre Soleil”, a rapporté la NASA.

La recherche sur cette “super-terre” serait probablement effectuée avec l’aide du télescope spatial James Webb (JWST). JWST utiliserait la spectroscopie de transit pour révéler la vraie nature de cette exoplanète intrigante.

L’équipe de chercheurs a conclu que puisque l’exoplanète s’avère recevoir une irradiation modeste, elle peut être un “bon candidat” pour le “monde de l’eau”.

Mots-clés : Planète comme la Terre, TOI-1452b, Exoplanète comme la Terre, Planète avec de l’eau

Lisez tous les Dernières actualités Buzz et dernières nouvelles ici