Déclaration d’Arsenal après que Willian partage encore plus d’abus racistes dégoûtants

Arsenal a condamné les abus racistes «déprimants» subis par Willian et insiste sur le fait qu’ils «puniront les responsables» du crime de haine.

Willian, 32 ans, a partagé sur Instagram des captures d’écran des messages ignobles qu’il avait reçus de trois utilisateurs de médias sociaux distincts.

Le Brésilien est le dernier d’une série de stars de la Premier League à recevoir des abus racistes cette année.

Le trio de Manchester United Anthony Martial, Marcus Rashford et Axel Tuanzebe et le duo de Chelsea Reece James et Antonio Rudiger ont également été visés.

La Football Association a demandé aux sociétés de médias sociaux de faire plus pour réprimer les abus, alors qu’Arsenal promet de ne pas pouvoir devenir « une partie normalisée du jeu ».

« C’est un autre exemple déprimant de ce qui arrive tristement à nos joueurs et à beaucoup d’autres sur une base régulière », a déclaré un porte-parole d’Arsenal.

« Les réseaux sociaux sont l’un des moyens par lesquels nos supporters du monde entier peuvent se sentir plus proches du club et de nos joueurs, mais à travers le football et au-delà, nous avons vu un monde en ligne empoisonné par des mots haineux, racistes et discriminatoires.

« Comme notre directeur général Vinai Venkatesham l’a dit hier encore, nous ne pouvons pas sous-estimer l’impact des abus sur les individus et la récente vague d’abus doit être un signal d’alarme.