De par sa conception, Pixel 7 ne prend en charge que les applications 64 bits

Google a fait une note la semaine dernière via l’officiel Développeurs Android blog que le Pixel 7 (test) et Pixel 7 Pro (test) sont en fait les premiers téléphones Android 64 bits uniquement. Nous sommes presque un mois après le lancement, donc si vous ne connaissiez pas déjà cette information, il est possible que vous ayez passé le reste de votre vie à être parfaitement satisfait de ne pas le savoir, mais maintenant que nous le savons…

Qu’est-ce que ça veut dire?

Tout simplement, le Pixel 7 et le Pixel 7 Pro ont abandonné la prise en charge du code 32 bits, ce qui signifie une utilisation réduite de la mémoire, des performances améliorées et une sécurité renforcée. Google s’attend à ce que cela soit courant dans le monde d’Android relativement bientôt.

Quelques-uns des avantages de ne pas prendre en charge le code 32 bits incluent jusqu’à 150 Mo d’utilisation de RAM en moins (cette RAM a été utilisée même si une application 32 bits n’était pas en cours d’exécution), un plus grand espace d’adressage rend les défenses comme ASLR (randomisation de la disposition de l’espace d’adressage ) plus efficaces, et du côté des performances, les nouveaux processeurs sont détaillés pour offrir jusqu’à 25 % de meilleures performances lors de l’exécution de code 64 bits ou même supprimer complètement la prise en charge du code 32 bits.

Google a fourni la note suivante aux développeurs.

Alors que les appareils 64 bits uniquement gagneront en popularité avec les téléphones rejoignant Android Auto dans ce groupe, les appareils 32 bits uniquement continueront d’être importants pour Android Go, Android TV et Android Wear. Veuillez continuer à prendre en charge les ABI 32 bits ; Google Play continuera de proposer des applications 32 bits aux appareils 32 bits uniquement.

Nous avons certainement parcouru un long chemin. Google a introduit la prise en charge 64 bits pour la première fois en 2014, donc pour qu’un appareil Android abandonne entièrement la prise en charge des applications 32 bits presque 10 ans plus tard, c’est assez sauvage.

// Développeurs Android