De nombreux étrangers tués dans la bousculade d’Halloween

Des citoyens de Russie, de Chine, d’Iran, d’Ouzbékistan et de Norvège ont été tués dans l’écrasement meurtrier en Corée du Sud

Le président sud-coréen a déclaré une semaine de deuil national après une bousculade meurtrière lors des célébrations d’Halloween à Séoul samedi soir qui a coûté la vie à plus de 150 personnes, dont au moins 19 étrangers de plusieurs États.

Au moins trois citoyens russes ont été tués dans la cohue de la foule, a confirmé dimanche l’ambassade de Moscou à Séoul. Un rapport antérieur indiquait qu’une autre femme russe avait été hospitalisée pour des blessures.

La Chine a également déclaré que trois de ses ressortissants avaient perdu la vie dans la tragédie. L’ambassade de Chine a déclaré avoir “activé un mécanisme d’intervention d’urgence” pour aider tout Chinois blessé ou qui pourrait demander de l’aide.

Les autorités de Séoul ont également identifié plusieurs victimes en provenance d’Iran, d’Ouzbékistan et de Norvège, l’agence de presse Yonhap faisant état d’au moins 19 étrangers parmi les morts.

Lire la suite

Plus de 150 morts lors des célébrations d’Halloween en Corée du Sud

A 9h dimanche matin, le bilan global s’élevait à 151 morts, avec au moins 82 blessés, selon les pompiers. La plupart des victimes étaient des adolescents en fin de vie ou des jeunes dans la vingtaine.

“C’est vraiment horrible” Le président Yoon Suk-yeol a déclaré dimanche, qualifiant la bousculade de “La tragédie et la catastrophe n’auraient jamais dû se produire.”