De «Greta Thunberg» à «prorogue»: les mots délicats font trébucher les lecteurs de news

De “ Greta Thunberg '' à “ prorogue '': les mots délicats qui ne manqueront pas de faire parler un peu les lecteurs de journaux

  • Greta Thunberg, Tchernobyl et les gilets jaunes les mots les plus mal prononcés
  • La semaine dernière, Adam Boulton a eu du mal à prononcer “ gilets jaunes ''
  • Eliud Kipchoge, détenteur du record du monde de marathon

Les présentateurs ont du mal à saisir la prononciation correcte de Greta Thunberg (photo)

Qu'ont en commun Greta Thunberg, Tchernobyl et les gilets jaunes?

Ils sont susceptibles de garder les lecteurs de journaux éveillés la nuit, mais pas pour des raisons évidentes.

Au lieu de cela, le jeune activiste climatique, la centrale électrique soviétique et le gilet jaune des manifestants français sont tous parmi les mots les plus mal prononcés de cette année, selon le British Institute of Verbatim Reporters (BIVR).

L'organisation – un groupe de spécialistes de la sténographie et de sous-titreurs professionnels – a compilé une liste des mots les plus délicats que les lecteurs de journaux parcourent régulièrement, selon The Times.

Ils ont constaté que les présentateurs ont du mal à saisir la prononciation correcte de Greta Thunberg. Son prénom est censé rimer avec «plus tard» plutôt que «feta» et le G final de son nom de famille n'a pas d'équivalent en anglais.

Et la semaine dernière seulement, le BIVR a déclaré qu'Adam Boulton, correspondant de Sky News, avait eu du mal à prononcer les gilets jaunes lors de son reportage sur les manifestations en France.

Parmi les autres excursionnistes de la langue figurent le détenteur du record du monde du marathon, Eliud Kipchoge, et le mot «prorogue», qui a dominé la discussion politique au Royaume-Uni cette année.

Ted Mentele, rédacteur en chef de l'application linguistique Babbel, qui a commandé la recherche, a déclaré que les erreurs étaient inévitables dans la nature rapide d'une salle de presse mondiale.

Mais il a ajouté qu'une «partie importante de l'apprentissage des langues est la confiance et l'enthousiasme, donc nous disons toujours qu'être assez bon pour être compris est très bien».

Et la semaine dernière seulement, le BIVR a déclaré qu'Adam Boulton, correspondant de Sky News, (photo) avait du mal à prononcer les gilets jaunes lors du reportage sur les manifestations en France

Décrocheurs de langue

  • Joaquin Phoenix (hwah-kEEn fEEnix) Acteur primé qui a joué dans The Gladiator et plus récemment le Joker.
  • Prorogue (pruh-rOHg) Une suspension temporaire du Parlement décrétée par la Reine sur les conseils du Premier ministre cet automne.
  • Siya Kolisi (sEE-yah koh-lEE-see), capitaine sud-africain de rugby qui a conduit son pays à la victoire en Coupe du monde en novembre.
  • Flygskam (flEEg-skam) Terme suédois traduit par «honte de vol», utilisé par les écologistes pour décrire la culpabilité des voyages en avion.
  • Greta Thunberg (GRAY-ter tun-BER) Activiste climatique suédoise de seize ans.

Publicité

délicatsfontGretalecteursLesmotsNewsprorogueThunbergtrébucher
Comments (0)
Add Comment