De fortes chutes de neige frappent la Syrie, le Liban et Israël dans une tempête hivernale

BEYROUTH (AP) – La neige a recouvert mercredi certaines parties de la Syrie, du Liban et d’Israël, bloquant les routes, perturbant la circulation et reportant les examens dans certaines universités.

De grandes parties de la Syrie ont été couvertes, y compris la capitale Damas, qui connaît les premières chutes de neige de cet hiver. La neige atteignait 15 cm (6 pouces) dans les montagnes de la province de Sweida, selon l’agence de presse officielle SANA.

Les routes de certaines provinces ont été bloquées. Dans la province centrale de Hama, des bulldozers ont pelleté de la neige pour ouvrir les routes tandis que les véhicules dérapaient sur la glace, ce qui a encore perturbé la circulation.

L’Université de Damas a annulé les examens de mi-session prévus mercredi et jeudi dans toutes ses succursales autour de la Syrie en raison des conditions météorologiques extrêmes. Les ports du pays sont restés ouverts.

Dans le nord-ouest de la Syrie, tenu par l’opposition, les équipes de défense civile ont construit des monticules de terre depuis mardi autour des camps de personnes déplacées pour empêcher la pluie d’inonder les zones surpeuplées. Près de 3 millions de personnes déplacées vivent dans le nord-ouest de la Syrie, principalement dans des tentes et des abris temporaires. Le mois dernier, de fortes pluies ont endommagé plus de 190 sites de déplacement, détruisant et endommageant plus de 10 000 tentes.

Au Liban voisin, la tempête Joyce a frappé mardi soir avec des vents violents enregistrant entre 85 km / h (52 miles / h) et 100 km / h (62 miles / h). La tempête devrait s’intensifier jeudi.

Brisant une vague de chaleur, la tempête a entraîné de fortes pluies, une forte baisse des températures et la plus forte chute de neige au Liban cette année. La neige devrait couvrir des zones d’altitude aussi basse que 400 mètres de haut, selon le département météorologique. Près d’une douzaine de routes dans l’est et le nord du Liban ont été fermées à la circulation à cause de la neige.

Le service météorologique israélien a prévu des orages violents et des températures froides dans une grande partie du pays, avec des chutes de neige à des altitudes plus élevées attendues plus tard mercredi, y compris à Jérusalem. De fortes chutes de neige ont couvert les hauteurs du Golan occupées par Israël près de la frontière avec la Syrie.