Actualité culturelle | News 24

David Johnston démissionne de son poste de rapporteur spécial sur l’ingérence étrangère

Politique·Rupture

David Johnston – chargé par le premier ministre Justin Trudeau en mars dernier d’enquêter sur les allégations selon lesquelles la Chine aurait tenté de s’ingérer lors des deux dernières élections fédérales – a démissionné de ce rôle.

La Chambre des communes a adopté une motion demandant à Johnston de se retirer la semaine dernière

David Johnston, rapporteur spécial indépendant sur l’ingérence étrangère, arrive pour présenter son premier rapport à Ottawa le mardi 23 mai 2023. (Sean Kilpatrick/La Presse canadienne)

David Johnston – chargé par le premier ministre Justin Trudeau en mars dernier d’enquêter sur les allégations selon lesquelles la Chine aurait tenté de s’ingérer lors des deux dernières élections fédérales – a démissionné de ce rôle.

Depuis sa nomination, Johnston a été accusé d’être inapte au poste en raison de ses liens personnels avec Trudeau.

Les chefs des partis conservateur et du Bloc québécois ont tous deux déclaré que Trudeau et Johnston étaient des amis autoproclamés et que leurs liens de longue date étaient trop étroits pour permettre à Johnston de juger les actions du premier ministre. Johnston a soutenu que son travail est impartial.

Dans son rapport initial publié le mois dernier, Johnston a recommandé de ne pas convoquer une enquête publique sur l’ingérence étrangère – malgré les partis d’opposition et les groupes de la diaspora en réclament un.

Plus à venir …

Corrections et précisions|Soumettre un conseil d’actualité|