Dak Prescott des Cowboys défend la décision d’Amari Cooper sur le vaccin COVID: « C’est mon frère, nous allons le soutenir »

L’offensive des Cowboys a goûté à la vie sans Amari Cooper lors de leur défaite de 19-9 à la 11e semaine contre les Chiefs. Ce n’était pas joli.

Le jeu de passes de Dallas a échoué alors que Cooper a raté le match après un test COVID-19 positif. Dak Prescott n’a accumulé que 216 verges par la passe tout en lançant deux interceptions. Ses receveurs larges n’ont capté que 13 passes pour 105 verges pendant le match, et la production a diminué après que CeeDee Lamb a quitté le match avec une commotion cérébrale.

La présence de Cooper aurait sûrement pu aider les Cowboys. Cependant, le receveur – qui n’est pas vacciné – a été exclu pour la semaine 11 et la semaine 12 en raison de son test positif.

NFL POWER RANKINGS : les Cowboys glissent après la défaite contre les Chiefs

Un journaliste a demandé à Prescott après le match à quel point l’absence de Cooper – qui est survenue « en partie à cause d’une décision qu’il a prise », selon les mots du journaliste – a blessé les Cowboys. Prescott a choisi de défendre son coéquipier.

« Je veux dire, oui, c’est malheureux de ne pas l’avoir », a déclaré Prescott aux journalistes, selon USA TODAY Sports. « Mais pour dire » la décision qu’il a prise « , je veux dire moi (être) vacciné, je pourrais sortir et être absent deux matchs. Alors n’essayons pas de frapper le gars ou de le rabaisser pour une décision personnelle.

Le journaliste a souligné que les protocoles pour le retour des joueurs vaccinés à l’action sont moins stricts que ceux auxquels sont confrontés les joueurs non vaccinés. Cependant, Prescott a expliqué que s’il était positif en tant que joueur vacciné, il raterait probablement au moins deux matchs, comme Cooper.

« Je serais à peu près (être) », a déclaré Prescott. « Vous me donnez le nombre de personnes qui ont été vaccinées ou non vaccinées pendant cette période et qui ont été testées. »

PLUS: Cam Heyward dit « rien de méchant » à propos de la brutalité de Justin Herbert

Les joueurs non vaccinés, comme Cooper, sont automatiquement hors de combat pendant au moins 10 jours selon les protocoles COVID actuels de la NFL. C’est pourquoi il a déjà été exclu pour le match de Thanksgiving des Cowboys.

Pendant ce temps, les joueurs vaccinés sont éligibles pour revenir après deux tests COVID négatifs qui se produisent à au moins 24 heures d’intervalle. Un exemple récent de ceci serait Ben Roethlisberger, qui a pu jouer pour les Steelers lors de la semaine 11 malgré un test positif pour COVID le samedi précédant la semaine 10. Il était hors de combat pendant environ huit jours.

Ainsi, même si un joueur vacciné risque de rater plusieurs matchs, il lui est plus facile de retourner sur le terrain.

Quoi qu’il en soit, Prescott voulait préciser que lui et les Cowboys soutenaient la décision de Cooper.

« C’est mon coéquipier, c’est mon frère, nous allons le soutenir », a déclaré Prescott. « C’est sa décision, comme je l’ai dit au camp d’entraînement lorsque vous m’avez posé cette question. Alors oui, dommage que nous ne l’ayons pas, mais je sais qu’il reviendra et nous sera bénéfique à la fin de la saison.

PLUS: Le dernier joueur de Clyde Edwards-Helaire a été frappé par un appel de raillerie douteux

Prescott voit également l’absence de Cooper comme une « opportunité » pour lui de développer une chimie avec d’autres membres de son corps d’accueil.

« C’est juste une opportunité pour les autres gars d’intensifier », a déclaré Prescott. «Je veux dire, c’est difficile quand vous manquez un gars comme Amari qui est un meneur de jeu et dynamique. Mais nous devons être capables d’aller là-bas et de gagner sans lui.

Dalton Schultz a mené l’équipe avec six attrapés et 53 verges contre les Chiefs tandis que Michael Gallup et Cedrick Wilson ont combiné 17 cibles. Ils pensent tous jouer un rôle majeur dans Thanksgiving avec Cooper définitivement absent et Lamb n’étant probablement pas non plus disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *